Réseau routier : prêt de la BIDC

22/01/2010
Réseau routier : prêt de la BIDC

La Banque d'investissement de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BIDC) et le gouvernement togolais ont signé vendredi à Lomé un accord de prêts de 4,5 milliards de Fcfa destinés au financement de projets de réseaux routiers dans ce pays, rapporte l’Agence Xinhua.
L’accord a été paraphé à Lomé par le ministre togolais de l'Economie et des Finances, Adji Ayassor, et le président de la BIDC, Christian Adovelande.
Le projet concerne la reconstruction de onze ouvrages de franchissement, la construction d'une route en terre et la réhabilitation de sept pistes rurales de 159 km d'un coût global de 8,78 milliards de francs CFA.
Selon le président de la BIDC, Christian Adovelande, le projet permettra à terme au Togo de disposer d'un réseau rouiter doté d'un bon niveau de service en vue de désenclaver les zones de production et d'assurer un appui au secteur agricole porteur de croissance dans ce pays.
Sa réalisation permettra de « favoriser la mobilité » des biens et des personnes par un réseau de qualité tout en développant et sécurisant les activités des transporteurs locaux.
Cet engagement de la BIDC porte à 58 milliards de francs CFA l' ensemble des prêts et garanties consentis par cette institution au Togo.
M. Ayassor a fait état de « conditions très favorables » de prêts qui tiennent compte de la situation économique et financière du Togo. Il a précisé que les ouvrages qui seront réalisés sont de type poncin en béton armé et en acier, et devront remplacer nombreux autres ouvrages d'art et d' infrastructures endommagés par les inondations en août 2008.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !