Réunion de la Zone franc sous tension

13/09/2011
Réunion de la Zone franc sous tension

La réunion des ministres des finances et des gouverneurs des Banques centrales de la Zone franc (BCEAO, BCEAC) se tiendra à Paris le 19 septembre sous la présidence de François Baroin (photo), le ministre français de l’Economie des Finances et de l’Industrie.

14 pays d'Afrique sub-saharienne et les Comores seront présents pour ce rendez-vous bi-annuel. Le précédent s’était tenu au mois d’avril à N’Djamena, au Tchad.

Adji Otéth Ayassor, le ministre des finances du Togo, sera bien sûr présent.

Les participants vont sans doute réaffirmer leur mobilisation de façon à intégrer les expériences et les préoccupations africaines dans les travaux du G20, dont le Sommet aura lieu les 3 et 4 novembre à Cannes dans un climat économique international particulièrement tendu.

Pour y parvenir, ils ont confié au comité de convergence de la Zone franc le soin de coordonner, en lien avec tous les Etats membres, une contribution des pays de la Zone franc à cette importante réunion. 

Les pays de la Zone sont particulièrement préoccupés par les effets de la volatilité des matières premières ; il portent également une attention particulière à l’identification d’infrastructures exemplaires et au développement du secteur financier, de façon à attirer les investisseurs privés. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.