Rififi à Ecobank

23/09/2013
Rififi à Ecobank

Le Groupe Ecobank est secoué depuis plusieurs semaines par des allégations de mauvaise gestion visant les principaux responsables de l’entreprise ; en particulier Thierry Tanoh, le nouveau directeur général et Kolapo Lawson, le président du conseil d’administration.

Ces informations, jugées malveillantes par le Groupe, ont été portées par Laurence do Rego, la directrice des Finances et du Risque, suspendue depuis le mois d’août.

 Cette affaire affecte l’image d’une banque à succès. C’est la raison pour laquelle, le conseil d’administration de Ecobank Transnational Incorporated, dont le siège est au Togo, vient de se réunir pour prendre les mesures qui s’imposent.‘En ce qui concerne les allégations formulées par la directrice exécutive, directrice des Finances et du Risque à l’encontre du président, du directeur général et des membres du conseil d'administration, le conseil a pris acte du fait que la directrice en question n’a pas daigné honorer plusieurs invitations qui lui ont été faites de venir étayer ses allégations devant une commission mise en place à cet effet’, indique un communiqué d’Ecobank.

Par ailleurs, le conseil d'administration a décidé de confier à un juriste de renom Seydou Ba, ancien président de la Cour Commune de Justice et d'Arbitrage de l'Organisation pour l'Harmonisation du Droit en Afrique(OHADA), ancien président de l'Organisation internationale du Travail et actuel président de l'Association pour l'Unification du Droit en Afrique (UNIDA), le soin d’enquêter de façon indépendante sur ces allégations et délivrer un rapport à ce sujet. 

Enfin, afin de renforcer la Charte de gouvernance de l'entreprise, le conseil d'administration a décidé de recourir aux services d’un cabinet de réputation internationale pour procéder immédiatement à un examen détaillé et faire les recommandations appropriées. 

La direction du Groupe affirme ‘qu'il demeure clairement engagé à maintenir une relation étroite et transparente avec toutes ses parties prenantes, y compris les organismes de réglementation, les actionnaires, les clients et les employés’. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer. 

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.