Sama Essohamlom face aux juges

29/09/2010
Sama Essohamlom face aux juges

Les juges de la Chambre d’accusation de Lomé ont longuement entendu mercredi Sama Essohamlom (photo), le directeur général de Redémarre, une structure de placement pyramidal, fermée par les autorités.
L’audience s’est déroulée à huis clos.
Deux chefs d’accusation avaient été retenus contre M. Sama : fausse déclaration et tentative d’escroquerie.
Seule la tentative d’escroquerie est reproché à M. Sama, selon ses avocats.
Pour Me Kassa Traoré, «L’escroquerie ne peut exister que s’il y a des victimes. Or dans le cas espèce, personne n’a déposé plainte. Si les juges disent le droit, M. Sama sera libéré vendredi ».
Sama Essohamlom a manifesté son optimisme en déclarant brièvement à la sortie du Palais de justice que « son moral était très haut ».
Ce qui n’est certainement pas l’état d’esprit des milliers d’épargnants floués.
La Chambre d’accusation a mis l’affaire en délibéré. La décision sera rendue vendredi prochain.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.