Signature d'une convention avec la BAD

06/03/2009
Signature d'une convention avec la BAD

Le ministre togolais de l'Economie et des Finances, Adji Othèth Ayassor (photo), a signé jeudi à Tunis une convention de financement avec le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) d'un montant de 18,65 millions. Cette somme aidera le gouvernement « à réaliser sa politique en matière de croissance économique et de réduction de la pauvreté à travers l'amélioration de la gestion efficace et transparente des ressources publiques », souligne l'institution.

L'annonce de ce soutien avait été faite le 12 février dernier.« Nous sommes très heureux de cette aide de la BAD ; c'est un sentiment de satisfaction qui domine et cela nous encourage à poursuivre les réformes », a expliqué à republicoftogo.com le ministre togolais.

Concrètement, l'argent sera utilisé pour améliorer la gestion des finances publiques, moderniser le système de passation des marchés publics, améliorer le climat des affaires, et gérer les effets négatifs de la crise alimentaire.

Les besoins de financement externe du Togo pour la période 2008-10 devraient atteindre environ 2,1 milliards  de dollars, soit 75 % du Produit Intérieur Brut (PIB), indique la BAD.

Le portefeuille de la Banque au Togo comporte un seul projet actif.

Il s'agit du Projet d'appui au renforcement des capacités institutionnelles (PARCI) approuvé en 2006. Il vise à l'amélioration de la performance des services du Ministère de l'Économie et des Finances.

La Banque pourrait annoncer dans les prochaines semaines une nouvelle aide de 20 milliards de Fcfa pour la « rénovation des routes urbaines ».

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.