Sincérité budgétaire

10/06/2014
Sincérité budgétaire

Bernadette Legzim-Balouki

Les députés ont adopté mardi un texte relatif à la loi de finances. Les réformes introduites portent sur le passage d’une logique de moyens à une logique de résultats, la réforme des modes de gestion, le renforcement de la transparence, le développement de la pluri-annualité et le principe de sincérité budgétaire.

L’ordonnancement des dépenses est, jusqu’à présent, centralisé par le ministère de l’Economie et des Finances. A l’avenir, chaque ministère recevra sont budget et effectuera les dépenses ;

Le projet de loi entend corriger la mauvaise exécution des crédits alloués aux départements ministériels.

La ministre du Commerce, Bernadette Legzim-Balouki, s’est félicitée de l’adoption de ces nouvelles dispositions.

‘L’introduction de la pluri-annualité constitue une innovation significative dans la gestion des finances à travers la prise en compte, à moyen terme de l’impact de décision publique. La sincérité budgétaire fait l’obligation de présenter un budget reflétant une image sincère et fidèle de la situation des perspectives économiques et patrimoniales nationales au regard des informations dont dispose le gouvernement au moment de leur élaboration’, a-t-elle expliqué.

La loi renforce le pouvoir du contrôle du parlement à travers une documentation budgétaire étoffée, l’introduction du débat d’orientation, le dépôt du rapport trimestriel d’exécution budgétaire et l’appui de la Cour des comptes. Elle rend les administrations comptables de leurs obligations et facilite ainsi la compréhension par la population des politiques macro-économiques adoptées par le gouvernement.

Le texte consolide les avancées du Togo en matière de gestion des finances et de bonne gouvernance.

Les dispositions adoptées par les députés sont conformes aux directives fixées par l’UEMOA.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.