Sokodé-Bassar : budget bouclé

25/05/2016
Sokodé-Bassar : budget bouclé

Adji Otèth Ayassor

En marge des Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD) qui ont lieu en ce moment à Lusaka (Zambie), le ministre d’Etat en charge de l’Economie et des Finances, Adji Otèth Ayassor, a signé mercredi une convention de financement relative au développement des infrastructures routières.

Elle concerne la réhabilitation de la route Sokodé-Bassar (RN17). Le Fonds saoudien apporte un chèque de près de 17 millions de dollars.

Ce montant s’ajoute aux financements déjà accordés pour le même projet : 10 millions de dollars de la BADEA (Arab Bank for Economic Development in Africa), 17 millions du Fonds koweïtien (FKDA), 12 millions de l’OFID (Fonds de l’OPEP pour le Développement international).

Reste à signer l’accord avec le dernier partenaire, le Fonds d’Abu-Dhabi pour 10 millions de dollars. D’ici quelques semaines.

Au Total, le Togo peut compter sur  66 millions de dollars pour l’aménagement de cette axe stratégique.

Ce financement permettra de réhabiliter d’une part la route nationale N°17 qui relie 3 régions (Centrale, Kara et  Savanes) et d’autre part d’assurer le contournement des Monts Malfakassa et l’aménagement de la bretelle de Binaparba.

Une fois achevée, la route permettra de diminuer en moyenne, de près de 90% le temps de parcours et de transport des marchandises, de maintenir une liaison routière permanente entre les régions Centrale, de la Kara et des Savanes et de contribuer au développement socio-économique de ces régions.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Merci à Faure Gnassingbé

Cédéao

Le nouveau Premier ministre bissau guinéen, Aristides Gomes, va entamer une tournée ouest-africaine qui le mènera à Lomé.

Les droits des personnes est au cœur du développement

Développement

Le gouvernement togolais travaille pour garantir un développement inclusif, équitable et durable.

Sida : appui américain

Santé

Les Etats-Unis aident le Togo et d'autres pays africains à lutter plus efficacement contre le sida. Et fournit des moyens financiers.

N'avalez pas trop vite

Santé

Le marché de la contrefaçon de médicaments ne s’est jamais aussi bien porté.