Sokodé-Bassar : prêt du Fonds de l'OPEP

29/06/2015
Sokodé-Bassar : prêt du Fonds de l'OPEP

Adji Otèth Ayassor (G) et le directeur général de l'OFID, Suleiman J Al-Herbish

Adji Otèth Ayassor est à Vienne (Autriche) lundi pour signer un accord de financement relatif à la réhabilitation de la route Sokodé-Bassar.

Le prêt concessionnel de 12 millions de dollars est accordé par l’OFID (le Fonds de développement de l’OPEP). Ce montant vient s’ajouter aux 6 milliards de Fcfa de l’ADFD (Fonds d’Abu Dhabi pour le développement international) et aux 10 millions de dollars de la BADEA (Banque arabe pour le développement économique en Afrique).

L’enveloppe globale pour la rénovation de cet axe de la RN 17 est estimée à 68 millions de dollars. D’autres partenaires sont associés au projet dont la BID, la BOAD, la BIDC ou encore l’Agence japonaise de coopération internationale qui financera deux ponts sur les rivières Kara et Koumongou.

La modernisation de cet axe routier a été identifiée comme étant prioritaire au regard de son caractère frontalier.

Les travaux portent sur la rénovation de 57km et intègrent également l’aménagement et le bitumage d’une route de déviation sur 8,3 km, une voirie urbaine à Sokodé et une route qui reliera Bassar à Binaparba (6km).

Une fois les travaux terminés, il sera possible d’effectuer le voyage dans de bonnes conditions entre Sokodé et Bassar pour déboucher sur Mango.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.

Terrorisme : coordonner la lutte

Cédéao

Faure Gnassingbé qui préside la Cédéao a participé samedi à Bamako. la conférence régionale sur la situation sécuritaire dans le Sahel et en Afrique de l’Ouest.

Danke sehr !

Coopération

L'Allemagne poursuit sa coopération avec le Togo. Nouvel appui de 37 millions d'euros en faveur des secteurs prioritaires.