Subvention de l'AFD

19/04/2012
Subvention de l'AFD

L’Agence française de développement (AFD) a accordé mercredi un financement de 50.000 euros à la FUCEC-Togo (Faîtière des unités de coopératives d’épargne et de crédit du Togo).

Les fonds alloués serviront à lutter contre le blanchiment, à protéger les clients et à poursuivre la réflexion sur le processus de recapitalisation de cet organisme.

Voici le discours prononcé par l’ambassadeur de France, Nicolas Warnery

C’est pour moi un grand honneur de participer ce jour à vos côtés à la signature d’une convention de financement de l’agence française de développement destiné au renforcement des capacités du réseau coopératif d’épargne et de crédit FUCEC Togo, acteur majeur de la microfinance au Togo. La présence à nos côtés d’Yves Boudot, le directeur du département Afrique subsaharienne de l’AFD, actuellement en mission parmi nous, démontre, s’il en était besoin, à quel point la microfinance revêt un caractère stratégique et prioritaire pour l’agence.

Cette première intervention de l’AFD en faveur de la FUCEC, d’un montant de 50.000euros, soit près de 32,8 millions de fcfa, devrait permettre à la FUCEC Togo de bénéficier d’une expertise technique internationale pour réaliser des actions de diagnostic et de mise à niveau en matière de lutte anti- blanchiment à travers la mise à niveau des ces procédures internes, en matière de protection des clients à travers la réalisation d’un diagnostic de la performance sociale du réseau FUCEC Togo, et permettre d’accompagner la réflexion en cours au sein du réseau sur le processus de récapitalisation.

-Entre 2004 et 2010, la France a agit très indirectement dans le secteur à travers des subventions ponctuelles du service de coopération et d’action  culturelle de l’ambassade de France, qui ont soutenu des actions de coopération décentralisée, comme par exemple les activités de microcrédit nées de la coopération entre les villes de Bressuire et de Kpalimé. Quelques ONG françaises ont , pendant cette période, également appuyé des institutions locales de microfinance (citons par exemple le partenariat entre l’IMF togolaise SEBADERS et l’association française ALDEFI).

-A partir de 2010, WAGES a bénéficié de soutiens multiformes de la part de l’agence française de développement parmi lesquels des missions d’appui, un prêt bonifié, et une subvention pour la modernisation de son système informatique et de gestion.

-Enfin entre 2010 et 2011, l’AFD a accordé sa garantie à des prêts sollicités par plusieurs institutions locales de microfinance auprès des banques de la place (Mutuelles Akwaba, Wages, MUdeck).

La stratégie d’appui de l’AFD au secteur de la microfinance s’articule autour de trois axes principaux :

-Le soutien direct aux IMF (création de nouvelles institutions, accroissement de leurs portefeuilles, diversification de leurs produits, professionnalisation de leurs pratiques et équipes, soutien au développement de l’innovation technologique) ;

-L’appui aux infrastructures du secteur financier (renforcement des capacités des organismes d’appui technique, soutien aux structures intermédiaires de refinancement, etc.)

-Et enfin l’appui institutionnel (avec notamment le soutien à la définition des règlementations et des normes de contrôle).

Pour soutenir cette stratégie, l’AFD dispose d’une large gamme d’outils d’intervention, qu’elle a su développer au fil du temps pour répondre aux besoins de plus en plus diversifiés des IMF ; citons les garanties (le produit d’assurance ARIZ qui permet de garantir jusqu’à 75% d’un crédit octroyé par une banque à une IMF),  les subventions pour le renforcement des capacités de gestion des institutions, les prêts en monnaie locale, les prêts en devise, et les participations au capital des IMF.

Monsieur le président, Monsieur le directeur général ; mesdames et messieurs,

Je souhaiterais conclure en remerciant la FUCEC Togo pour l’organisation de cette cérémonie et en formulant mes vœux les plus sincères de réussite pour cette nouvelle collaboration entre la France et la FUCEC Togo.

Vive la coopération entre le Togo et la France !  

Informations complémentaires

Communiqué.pdf 84,02 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.