Sydonia, l’arme fatale de la douane

23/07/2015
Sydonia, l’arme fatale de la douane

Kodjo Adedzé

80% des importations du Niger en provenance du Togo font l’objet de fausses déclarations en douane. Idem pour les marchandises débarquées au port de Lomé avant d’être exportées vers le Burkina et le Mali. 

C’est une perte fiscale considérable pour les administrations de ces pays.

Il y a donc urgence à mettre à appliquer un système d’interconnexion. Le projet a été évoqué lors d’une rencontre à Lomé entre les représentants des douanes du Togo, du Burkina-Faso, du Mali et du Niger à l’invitation de l’office Togolais des recettes (OTR).

Ce sera chose faîte en septembre 2015 avec la mise en place du logiciel Sydonia Word, a annoncé jeudi Kodjo Adedzé, le commissaire aux douanes à l’OTR. 

Sydonia vise entre autres à réduire les délais de dédouanement, à faire établir les statistiques du commerce extérieur dans les meilleurs délais et à fournir des données fiables pour la lutte contre la fraude douanière, la contrebande et la contrefaçon. 

Republicoftogo.com : comment allez-vous déployer cette interconnexion douanière ?

Kodjo Adedzé : Les 4 pays disposent du même logiciel pour gérer les formalités douanières, c’est Syndonia Word. 

Il assure la traçabilité des opérations de dédouanement. Des informations sur les marchandises sont enregistrées à chaque point de contrôle durant leur acheminement. Ce qui permet de savoir avec précision les dates de passage au point de contrôle, le chemin suivi par les marchandises, les retards subis, … Plus de 90 pays dans le monde utilisent ce logiciel.

Notre ambition au niveau de l’Uemoa et de la Cédeao est de parvenir le plus vite possible à l’interconnexion des systèmes informatiques douaniers, ce sera le moteur de la facilitation des échanges. Cette intégration est également réclamée par l’Organisation mondiale des douanes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.