Symbole d’une coopération dynamique

10/01/2013
Symbole d’une coopération dynamique

Le Premier ministre, Arthème Ahoomey-Zunu, a inauguré jeudi les nouveaux bureaux de la Banque mondiale au Togo. Il avait à ses côtés le ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otéth Ayassor, celui de la planification,  Djossou Sémondji, Mandani Tall, le Gouverneur de la BM pour le Togo et Hervé Assah, le représentant de l’institution à Lomé.

L’occasion pour le PM de saluer la coopération dynamique entre le Togo et le Groupe de la Banque mondiale.

«Le choix stratégique de la Banque de disposer d’un siège moderne est pour le Togo le signe incontestable de sa volonté d’accroître l’efficacité et l’impact de ses interventions dans notre pays », a déclaré M. Ahoomey-Zunu.

Une intervention qui avoisine 600 millions de dollars.

La BM s’est réengagée au Togo en mai 2008. Ses actions portent sur le renforcement de la reprise économique et la promotion du développement durable. Elle aide également le pays à améliorer la gouvernance économique et les capacités de l’État et contribue à faire reculer la pauvreté et à répondre aux besoins sociaux urgents.

A travers la Société financière internationale (SFI), la BM assiste le Togo à développer des projets dans des secteurs tels que l’agro-industrie, les infrastructures et l’industrie manufacturière, à établir des partenariats avec les banques locales pour promouvoir les coentreprises destinées à soutenir ces projets au moyen de financements en monnaie locale, et à développer des produits de microfinancement et de financement des PME pour appuyer les secteurs de la microfinance et des PME, et à soutenir l’amélioration du climat des affaires, 

En août 2011, le portefeuille de la SFI au Togo s’élevait à 137,8 millions de dollars. Ceci inclut un prêt subordonné et une participation au capital de 8,9 millions et 5 millions de dollars, respectivement pour ContourGlobal-Togo, un prêt de 1,2 million de dollars en faveur de Transam, et un prêt de 122,7 millions de dollars pour appuyer le projet de création d’un terminal à conteneurs au Port de Lomé (d’un montant total de 350 millions d’euros), 

En mars 2010, la SFI a pris une participation de 110 millions de dollars au capital de Heidelberg Cement Africa dans l’optique de sa modernisation et du renforcement de sa capacité opérationnelle dans sept pays d’Afrique, dont le Togo. 

En Juin 2010, à travers son Fonds de capitalisation et son Fonds Afrique, Amérique latine et Caraïbes, IFC a fourni une enveloppe financière globale de 150,1 millions de dollars à Ecobank Transnational Incorporated. Sur ce total, un montant de 8 millions de dollars est destiné à Ecobank Togo, sous forme d’un prêt subordonné convertible de type niveau 2 (à hauteur de 4 millions de dollars) et d’un prêt subordonné non convertible de même type (pour un montant équivalent).

En octobre dernier à Tokyo, à l’occasion des Assemblées d’automne de la BM et du FMI, le ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otéth Ayassor avait rencontré le nouveau directeur général de la SFI, Jin Yong Cai. 

Ce dernier s’était félicité du partenariat public-privé (PPP) engagé au Togo et avait exprimé le souhait de poursuivre son engagement, notamment dans le tourisme et l’amélioration de l’environnement des affaires avec le guichet unique, l’appui aux PME, la réduction des coûts des formalités et des délais, la mise en œuvre de l’uniformisation du droit des affaires de l’OHADA.

L’inauguration des locaux de la Banque intervient à l’occasion des Journées portes ouvertes qu’elle organise jeudi et vendredi.

Lire le discours du Premier ministre

Mesdames  et Messieurs,

Je voudrais avant toutes choses exprimer, au nom du Président de la République, Son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBE,  au nom du Gouvernement et en mon nom propre, les chaleureux souhaits de bienvenue à chacun de vous et particulièrement à Monsieur Madani Tall, Directeur des Opérations de la Banque Mondiale pour le Togo, pour avoir accepté d’honorer de sa présence cette importante manifestation.

Je voudrais, ensuite, saluer l’initiative de la cérémonie qui nous rassemble ce matin et qui consiste en l’inauguration des bureaux du siège de la mission résidente de la Banque Mondiale dans notre pays, couplée avec les Journées Portes Ouvertes sur la Banque.

Permettez donc que je saisisse cette opportunité pour exprimer la reconnaissance du Gouvernement à la communauté internationale toute entière pour les différents appuis dont bénéficie le Togo, depuis la Table ronde de Bruxelles qui a consacré la reprise de la coopération avec les principaux partenaires, après la longue crise sociopolitique qu’il a connue.

Votre présence, Mesdames et Messieurs, témoigne de l’intérêt que vous portez aux actions de la Banque mondiale, notre banque commune.

J’adresse ma reconnaissance à tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué à l’implantation du siège de la Banque Mondiale dans ce cadre huppé de notre ville garantissant ainsi sécurité, quiétude et efficacité dans l’accomplissement de ses missions.

Mesdames et Messieurs,

Honorables invités,

L’inauguration de ces nouveaux locaux, est-il besoin de le dire, constitue la preuve de la volonté diplomatique et politique du Chef de l’Etat d’ouvrir le pays aux institutions internationales, en général, et au Système des Nations Unies en particulier, en vue de rapprocher le Togo de ses différents partenaires.

Par ailleurs, le choix stratégique de la Banque de disposer d’un siège moderne est pour le Togo le signe incontestable de sa volonté d’accroître l’efficacité et l’impact de ses interventions dans notre pays.

Ce nouveau siège, nous en sommes convaincus, devrait permettre une meilleure coordination, avec tous les acteurs et les autres partenaires au développement, et un meilleur suivi du portefeuille des projets et programmes, dont l’enveloppe est évaluée aujourd’hui à environ 600 millions de dollars américains, soit plus de 270 milliards de francs Cfa, et qui en fait l’un de nos plus importants partenaires.

Ce portefeuille comprend au total une quinzaine de projets en cours d’exécution dans les secteurs de l’agriculture, de l’énergie, des postes et télécommunications, du coton, des phosphates, de l’éducation, de la santé, de la protection sociale, des infrastructures, de l’eau, de l’assainissement, etc.

Cet important portefeuille se caractérise par sa jeunesse, avec un niveau de performance qui satisfait les deux parties.

Monsieur le Directeur des Opérations,

Vous ne me contredirez pas si j’affirmais ici que, dans ses missions, la Banque, à travers ces nouveaux et beaux locaux, permettra à votre institution, de mieux aider notre pays dans l’identification et l’élaboration de nouveaux projets et programmes ainsi que dans la constitution d’un pipeline pour les interventions futures, prenant en compte les contraintes et priorités de notre pays, et donc de nos populations.

C’est dans ce contexte, que la Nouvelle Stratégie de la Banque 2012-2013, actuellement en cours, a pris en compte les priorités de développement inscrites dans la Stratégie de Croissance Accélérée de Promotion d’Emplois et traduites dans le Plan d’Actions Prioritaires.

Mesdames, Messieurs,

Permettez-moi de rappeler que le Togo et le groupe de la Banque mondiale travaillent en partenariat, il y a des décennies. Cette coopération, excellente dans sa mise en œuvre, a connu une longue interruption, environ une dizaine d’années, pour cause d’arriérés de paiements et de crise sociopolitique.

Toutefois, je suis heureux d’annoncer que, depuis le réengagement de la Banque en 2006, les relations se sont graduellement normalisées, pour être actuellement pleines et entières à la satisfaction des deux parties.

C’est pourquoi, en considérant le volume des ressources mobilisées et les projets dans le pipeline, le Gouvernement, par ma voix, est fortement encouragé par les différents appuis de la Banque aux efforts de développement du Togo, et je fonde l’espoir que la Banque continuera, à travers sa mission résidente, par être ce partenaire qui contribue efficacement à la relance de l’économie nationale pour une meilleure satisfaction des besoins des populations togolaises.

Je ne saurais terminer mes propos sans renouveler mes remerciements au groupe de la Banque dont les interventions multiformes ont permis à notre pays d’améliorer sa position dans les économies africaines qui se sont le plus améliorées depuis 2005 et qui permettent au Togo d’occuper la 156è place sur 185 dans le Doing Business 2013.

Sur cette note d’espoir, je déclare ouvertes les manifestations d’inauguration du nouveau siège de la mission résidente de la Banque mondiale au Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Attention aux relégations

Sport

La 19e journée du championnat de D1, prévue dimanche, verra le leader Sémassi de Sokodé se déplacer à Kara pour le premier grand derby face à Asko.

Retour à la case prison

Justice

Inculpé pour sa participation présumée à une escroquerie qui aurait coûté plusieurs dizaines de millions de dollars à un riche Emirati, Pascal Bodjona a été placé jeudi sous mandat de dépôt.

Délocalisation

Sport

La ville de Casablanca accueillera la rencontre entre le Togo et la Guinée dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). 

Il reste une dernière chance

Sport

Les Eperviers juniors du Togo se sont inclinés dimanche à Bamako face aux Aiglons du Mali (0-2).