Tout va bien mon Trésor

09/09/2014
Tout va bien mon Trésor

Une rencontre se déroulera jeudi à Lomé entre responsables de l’Agence régionale d’appui à l’émission et à la gestion des titres publics des Etats membres de l’UMOA, Trésor togolais et des pays de l’Union, a annoncé la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO-Togo).

Une réunion destinée à assurer la promotion des titres publics auprès des investisseurs, banques, compagnies d’assurance, SGI. 

Les échanges porteront également sur une réforme de l’environnement des émission et de gestion des titres de dette souveraine, sur les perspectives économiques de l’Union, sur le bilan des émissions de bons et obligations du Trésor à date, sur l’évolution attendue des émissions de titres publics d‘ici fin 2014 et sur la mise en place des spécialistes en valeurs du Trésor (SVT).

Les émissions de titres publics devraient s’accroître de 65,16% en 2014.

Cette évolution spectaculaire est liée aux bonnes perspectives économiques dans la zone.

A la fin août 2014, les Etats membres de l’UMOA ont émis globalement sur le marché régional des capitaux pour 1042,25 milliards de bons du Trésor et 888,50 milliards d’obligations du Trésor, soit un total de 1930,75 milliards, pour un objectif annuel de 2856,75 milliards.

Sur cette base, au dernier trimestre, il est prévu une émission de 518 milliards de bons de Trésor et 408 milliards d’obligation du Trésor par ces Etats.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné.