Transparence et efficacité de l’aide

04/12/2012
Transparence et efficacité de l’aide

Le rapport sur l’amélioration de l’environnement de l’aide publique au développement au Togo en 2012 (RAPD 2012) est en cours de validation mercredi à Lomé.

Ce mécanisme, piloté par le ministère de la Planification, consiste à évaluer avec les partenaires au développement et les représentants des organismes de coopérations bilatérale et multilatéral, l’efficacité des actions de partenariat.

L’intérêt du RAPD est de renforcer la coopération entre le gouvernement et les donateurs pour atteindre une plus grande efficacité de l’aide au développement. 

Cette harmonisation s’inscrit dans le cadre de la Déclaration de Paris, auquel le Togo a adhéré en juin 2006. Il s’agit d’un 

accord international auquel une centaine de ministres, de responsables d’organismes d’aide et d’autres hauts fonctionnaires ont adhéré en s’engageant à ce que les pays et organismes qu’ils représentent accentuent les efforts d’alignement et de gestion axées sur les résultats de l’aide, moyennant des actions se prêtant à un suivi et le recours à un ensemble d’indicateurs.

Pour Essobozou Awadé, le coordonnateur national de la Déclaration de Paris, « le Togo souhaite démontrer à ses partenaires, la transparence et l’efficacité de l’aide qu’il reçoit  suivant le principe de redevabilité mutuelle. Le Togo reçoit l’aide et doit en retour rendre compte de ce qu’il reçoit. L’Etat donateur doit savoir ce qu’on en a fait de son argent. Idem pour les bénéficiaires ».

M. Awadé a précisé que la Banque Mondiale venait en tête des donateurs avec 22,6% de l’APD, suivi par le Système des Nations Unies (18,4%), la Communauté économique et monétaire Ouest Africaine (Cédéao) et la Chine.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Approche intégrée de la santé

Santé

Chaque année, des millions de parents consultent pour leurs enfants des pharmaciens, des médecins, des tradipraticiens et les emmènent dans les hôpitaux et les centres de santé. 

Soutien de la Croix Rouge suisse

Coopération

La Croix Rouge suisse a fait un don de 55 millions de Fcfa à son équivalent togolais afin de mener des campagnes de sensibilisation sur le virus Ebola.

Vigilance et prévention

Santé

Une réunion a regroupé mercredi autour du Premier ministre les membres de la commission nationale de lutte contre Ebola, la représentante de l’OMS au Togo et une délégation du Commandement des États-Unis pour l'Afrique.

Monter en puissance sur la répression

Coopération

Francopol, le réseau institutionnel de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) organise à Lomé une rencontre sur la lutte contre la violence faite aux femmes.