Transparence et efficacité de l’aide

04/12/2012
Transparence et efficacité de l’aide

Le rapport sur l’amélioration de l’environnement de l’aide publique au développement au Togo en 2012 (RAPD 2012) est en cours de validation mercredi à Lomé.

Ce mécanisme, piloté par le ministère de la Planification, consiste à évaluer avec les partenaires au développement et les représentants des organismes de coopérations bilatérale et multilatéral, l’efficacité des actions de partenariat.

L’intérêt du RAPD est de renforcer la coopération entre le gouvernement et les donateurs pour atteindre une plus grande efficacité de l’aide au développement. 

Cette harmonisation s’inscrit dans le cadre de la Déclaration de Paris, auquel le Togo a adhéré en juin 2006. Il s’agit d’un 

accord international auquel une centaine de ministres, de responsables d’organismes d’aide et d’autres hauts fonctionnaires ont adhéré en s’engageant à ce que les pays et organismes qu’ils représentent accentuent les efforts d’alignement et de gestion axées sur les résultats de l’aide, moyennant des actions se prêtant à un suivi et le recours à un ensemble d’indicateurs.

Pour Essobozou Awadé, le coordonnateur national de la Déclaration de Paris, « le Togo souhaite démontrer à ses partenaires, la transparence et l’efficacité de l’aide qu’il reçoit  suivant le principe de redevabilité mutuelle. Le Togo reçoit l’aide et doit en retour rendre compte de ce qu’il reçoit. L’Etat donateur doit savoir ce qu’on en a fait de son argent. Idem pour les bénéficiaires ».

M. Awadé a précisé que la Banque Mondiale venait en tête des donateurs avec 22,6% de l’APD, suivi par le Système des Nations Unies (18,4%), la Communauté économique et monétaire Ouest Africaine (Cédéao) et la Chine.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.