Un cas d’espèces

10/07/2011
Un cas d’espèces

Les banques 8 pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) vont mettre progressivement en place un système permettant à leurs clients de payer par carte et de bénéficier d’une réseau dense de distributeurs automatiques de billets (DAB). A Lomé, ceux-ci se comptent sur les doigts d’une main.

A l’origine de ce projet dénommé, «Money banking/Money Payement », Blaise Ahouantchédé (photo), directeur du GIM-Uemoa.

Republicoftogo.com : C’est une bonne initiative, mais elle arrive un peu tard par rapport à ce qui se fait dans le reste du monde

Blaise Ahouantchédé : Le projet remonte à plus de 12 ans en réalité. Sous l’impulsion des chefs d’Etat et des ministres de l’Economie et des Finances de l’Uemoa, la BECEAO (Banque centrale, ndlr) a souhaité moderniser les systèmes et moyens de paiements dont l’un des volets est justement la mise en place de la monétique.

La Banque centrale a décidé de la création du GIM-Uemoa chargé de concevoir et de développer tout ce dispositif.

Nous allons travailler avec les Banques pour proposer les produits et services innovants pour leurs clients. La carte GIM sera utilisable dans toutes les banques du Togo et de l’espace Uemoa.

Republicoftogo.com : Les clients pourront également payer leurs achats chez les commerçants ?

Blaise Ahouantchédé : Oui, nous allons installer des terminaux dans la zone Uemoa et développer fortement la présence de distributeurs automatiques de billets. Le GIM-Uemoa va également investir dans la banque mobile. A partir d’un portable, il sera possible d’accéder à son compte bancaire pour effectuer des achats ou payer des factures.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.