Une économie portée par l'optimisme

16/04/2016
Une économie portée par l'optimisme

Sani Yaya

Les principaux indicateurs économiques sont solides, ce qui est rassurant pour les perspectives de développement de l’économie togolaise. Constat dressé samedi par Abebe Selassie, le directeur adjoint pour l’Afrique du Fonds monétaire international (FMI) lors d’une rencontre à Washington avec Sani Yaya, le ministre chargé du Budget.

La croissance a été tirée vers le haut grâce aux investissements réalisés par le secteur public ; il s’agit principalement des infrastructures. La part du secteur privé reste bien plus modeste, a souligné le Fonds.

Les responsables de l’institution ont évoqué la réforme du secteur bancaire. Le processus de privatisation des banques publiques est achevé. Reste à mettre en œuvre le chantier de la fusion entre la BTCI et l’UTB, solution privilégiée par le gouvernement pour ces deux entités.

Abebe Selassie

Le FMI s’est engagé à assister les autorités togolaises dans la création d’une cellule de politique fiscale.

Enfin, le Fonds a salué les performances réalisées par l’Office togolais des recettes (OTR). En 2015, cet organe qui regroupe douane et impôts est parvenu à mobiliser plus de 500 milliards. Un montant qui devrait être en progression cette année.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.