Une économie portée par l'optimisme

16/04/2016
Une économie portée par l'optimisme

Sani Yaya

Les principaux indicateurs économiques sont solides, ce qui est rassurant pour les perspectives de développement de l’économie togolaise. Constat dressé samedi par Abebe Selassie, le directeur adjoint pour l’Afrique du Fonds monétaire international (FMI) lors d’une rencontre à Washington avec Sani Yaya, le ministre chargé du Budget.

La croissance a été tirée vers le haut grâce aux investissements réalisés par le secteur public ; il s’agit principalement des infrastructures. La part du secteur privé reste bien plus modeste, a souligné le Fonds.

Les responsables de l’institution ont évoqué la réforme du secteur bancaire. Le processus de privatisation des banques publiques est achevé. Reste à mettre en œuvre le chantier de la fusion entre la BTCI et l’UTB, solution privilégiée par le gouvernement pour ces deux entités.

Abebe Selassie

Le FMI s’est engagé à assister les autorités togolaises dans la création d’une cellule de politique fiscale.

Enfin, le Fonds a salué les performances réalisées par l’Office togolais des recettes (OTR). En 2015, cet organe qui regroupe douane et impôts est parvenu à mobiliser plus de 500 milliards. Un montant qui devrait être en progression cette année.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.