Une ère de croissance et de développement

14/01/2014
Une ère de croissance et de développement

14 millions de dollars viennent d’être accordés au Togo par la Banque mondiale au titre du 6e appui budgétaire. Un montant qui représente 1/3 des montants alloués annuellement.

Ce financement intervient à la suite de l’approbation par le Conseil d’administration du Groupe de la Banque mondiale, en fin d’année, d’un prêt concessionnel dénommé ‘Crédit pour la croissance économique et la gouvernance’ (CCEG-6).

Il est destiné à favoriser la transparence dans la gestion des finances publiques, à promouvoir la gouvernance économique et à fortifier les fondements de la croissance.

‘Cet appui vise à appuyer la gestion des finances publiques et les réformes structurelles dans les secteurs clé de l’économie nationale, comme l’agriculture (filière coton), l’énergie, les mines, les télécommunications et le secteur bancaire’, a indiqué mardi le ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otéth Ayasor lors de la cérémonie de signature.

Ce nouvel engagement de la BM témoigne de la confiance de l’institution dans la capacité du gouvernement togolais à mener à bien la politique de réformes, a souligné pour sa part Hervé Assah, le représentant de la Banque au Togo. ‘Le Togo est en train de sortir de sa phase de reconstruction pour entrer dans l’ère de la croissance du développement’ a-t-il-ajouté.

Photo : Adji Otéth Ayasor (G) et Hervé Assah, représentant résidant de la Banque mondiale au Togo

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

CAN 2017 : près d'un milliard a été levé

Sport

Le comité de mobilisation des fonds pour la participation des Eperviers à la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017) a publié mercredi ses comptes.

Brassage des cultures

Culture

Une ‘Caravane littéraire’ est organisée du 26 février au 4 mars. Elle se rendra dans 5 villes du Togo, du nord au sud. Un évènement culturel attendu.

La coopération multiforme du PNUD

Coopération

Une mission du PNUD (Programme des Nations Unies pour le développement), dépêchée par le siège, est arrivée en début de semaine au Togo.

Le PGICT aura sans doute une suite

Environnement

Les pouvoirs publics entendent renforcer la gestion des risques d’inondations et de dégradation des sols dans les zones rurales et urbaines.