Vote du collectif budgétaire

11/06/2013
Vote du collectif budgétaire

Les députés ont adopté mardi la loi de finances rectificative. Désormais, le budget 2013 s’équilibre en recettes et en dépenses à 694.02 milliards, dégageant un gap nul contre un budget initial de 779.82 milliards avec un gap de 6.57 milliards.

Le ministre de l’Economie et des finances, Adji Otéh Ayassor, a expliqué que ce collectif était destiné à corriger les déséquilibres constatés après les incendies des marchés de Kara et de Lomé. Il prend également en compte les revendications partielles des fonctionnaires. En outre, les correctifs sont liés à l’augmentation de la subvention aux produits pétroliers et celles liées à l’organisation des élections législatives. Enfin le souci du gouvernement est de réduire le déficit budgétaire par rapport au produit intérieur brut à un taux raisonnable de 10,5% à 6%.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.