A mi-parcours

18/04/2015
A mi-parcours

La machine électorale va se mettre en route

Après une semaine de campagne, les traits majeurs de la compétition du 25 avril se dégagent avec clarté.

Du côté de la majorité, le Président candidat Faure  conduit une campagne apaisée et confiante. Ce président sortant qui préfère ordinairement la sobriété dans l’action à l’enthousiasme de la parole change totalement de registre dans ses réunions électorales : brillant, convaincant et passionné il provoque l’enthousiasme des foules venues l’accueillir par la qualité de son propos et la sincérité de ses affirmations. 

Il sait  qu’il a un excellent bilan mis il sait aussi que ces acquis ne suffisent pas. Il faut à présent améliorer encore davantage la situation sociale des Togolais des jeunes aux plus âgés, des étudiants aux retraités, des agriculteurs aux ouvriers. Le nouveau Togo émergera à la modernité durant le prochain quinquennat.

L’opposition de son côté se surprend d’avoir accepté de participer à la compétition électorale. Elle continue à critiquer l’organisation pourtant irréprochable du processus électoral et critique sans apporter de preuve le fichier électoral. Tout se passe comme si les opposants cherchaient déjà à se prémunir contre un  éventuel échec électoral en l’imputant à des fraudes.

Les quatre opposants réunis invoquent l’absence d’alternance en mettant en avant la filiation de Faure Gnassingbé, mais ils ont bien du mal à invoquer l’absence d’alternance politique puisque Faure Gnassingbé  a conclu un accord historique avec la principale force d’opposition et  a ouvert le système.

Dans cette dernière ligne droite avant l’élection, les candidats vont préciser leurs programmes et affirmer leur détermination.

La machine électorale va se mettre en route. Il importe à présent que tous les acteurs du jeu politique se préparent dans le calme au déroulement du vote et à la proclamation des résultats.

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.