Afrique : le défi de la population

21/06/2015
Afrique : le défi de la population

L’histoire des Etats révèle que la jeunesse n’est jamais un fardeau

L'Afrique rassemble actuellement 1,1 milliard d'habitants. D'ici 2050, la population de l'Afrique va presque doubler pour atteindre deux milliards d'habitants.  Un terrien sur quatre habitera alors en Afrique.

Ce développement démographique présente des risques internes et internationaux

Sur le plan interne, le pouvoir politique se trouve confronté  à des masses de jeunes mieux formés, mieux informés et plus exigeants. Leurs revendications à l’égard des gouvernants sont très fortes. Il peut en découler une instabilité politique et des mouvements revendicatifs violents. D’ores et déjà des révoltes urbaines incontrôlables bousculent  les pouvoirs et le terrorisme se répand.

Sur le plan international, ces masses de jeunes seront tentées par l’émigration  vers les pays développés multipliant les problèmes dus au choc des cultures et à la crainte des  pays d’accueil de perdre leur identité culturelle .Il faut donc aider l’Afrique à développer son économie pour donner du travail à ces millions de jeunes

Selon la  Banque africaine de développement (BAD), les économies africaines vont devoir créer 29 millions d'emplois par année d'ici 2030 pour intégrer sur le marché du travail les nouveaux jeunes actifs. C’est un défi qui parait presque impossible à affronter. Même si des progrès sont possibles  en matière agricole, les terres utilisables ne sont pas extensibles ad infinitum. Il faudra donc que l’Afrique connaisse sa révolution industrielle et devienne productrice de biens et de services. Depuis une dizaine d’années, le PIB de l'Afrique progresse de plus de  6% par année en moyenne, soit à peu près deux fois plus vite que celui de l'économie mondiale. Cet essor aura inéluctablement un effet d’entrainement et attirera les investissements

L’histoire des Etats révèle que la jeunesse n’est jamais un fardeau.

Elle est plutôt un réservoir de dynamisme et de créativité. Les Etats doivent orienter cette force vers le développement.

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.