Afrique : une population en expansion

23/08/2014
Afrique : une population en expansion

D’ici à la fin des années 2030 la plupart des Africains vivront dans des villes

Les taux de natalité continuent d’augmenter rapidement en Afrique. Selon un rapport de l’UNICEF un quart de la population mondiale vivra en Afrique d’ici 2050. «Sur la base des tendances actuelles, d’ici 35 ans, 25 personnes sur 100 seront des Africains». L'Afrique compte présentement 1,2 milliard d'habitants, ce qui représente 16 % de la population mondiale. Ce chiffre devrait presque quadrupler d'ici 2100, pour atteindre 4,2 milliards d'habitants, soit40 % de la population.

Cette évolution tire la croissance économique vers le haut. L’expansion de la consommation attire les investisseurs. Mais cette croissance démographique posera des problèmes difficiles à maitriser.

Le premier d’entre eux est celui de la gestion des villes. Comme d’ici à  la fin des années 2030 la plupart des Africains vivront dans des villes, il faudra augmenter les services publics, lutter contre la surpopulation et gérer la circulation et la construction de logements.

Plus de la moitié des enfants qui meurent à travers le monde sont africains

Or, plus de la moitié des enfants qui meurent à travers le monde sont africains. Un enfant sur 11 meurt avant d’avoir atteint l’âge de cinq ans. Trois mineurs africains sur dix vivent dans «des contextes fragiles et affectés par des conflits»  a souligné l’Unicef, appelant les gouvernements à investir davantage en faveur des enfants.

La révolution démographique africaine est ainsi tout à la fois une chance et un défi qui, s’il n’est pas surmonté, peut mettre en péril la stabilité des Etats africains et même la paix dans le monde.

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.