Ambassadeur au Togo

18/07/2011
Ambassadeur au Togo

A l’occasion de la fête nationale ders Etats-Unis et de son prochain départ du Togo, l’Ambassadeur des Etats-Unis, Madame Patricia Hawkins, a tracé un tableau sage et équilibré de la situation togolaise. D'autant plus équilibré que certains journalistes y ont vu un compliment de l’action de l’exécutif togolais alors que d’autres n’en ont retenu que la critique.

Notre propos n’est pas de revenir sur le contenu du discours qui a été abondamment commenté mais sur l’inadmissible polémique déclenchée par un journal qui a vu dans ce discours la main des employés togolais de l’Ambassade outrageant sans fondement la titulaire du poste. En effet, un Ambassadeur n’est pas le prisonnier de ses employés. Il est le représentant de l’Etat dont il reçoit les directives et auquel il est étroitement subordonné. C’est donc faire injure à un Ambassadeur que de prétendre qu’il est manipulé par qui que ce soit. Il est donc normal que l’Ambassade des Etats-Unis ait répliqué à une mise en cause malveillante en précisant :

«  La politique américaine vis-à-vis du Togo n’est pas dictée par le bon vouloir des employés togolais de l’ambassade mais relève exclusivement du seul et unique ressort du Département d’Etat à Washington D.C.

L’Ambassade des Etats-Unis reste fortement attachée à la liberté de la presse mais elle encourage la presse à respecter les codes déontologiques de la profession de journaliste qui recommande une vérification accrue des faits avant toute publication’’

Une occasion de rappeler à la presse togolaise- qui préfère trop souvent les attaques personnelles aux analyses approfondies- que la liberté de la presse n’est pas un pavillon de complaisance pour couvrir les marchandises frelatées.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.