Amitié sans violence

21/06/2007
Amitié sans violence

Le Togo  et le Bénin sont deux pays frères. Leurs relations sont excellentes et leurs deux Présidents s'entendent dans la plus grande fraternité. Voilà pourquoi ,il faut ramener les incidents qui se sont produits durant le match Togo-Bénin à leur juste proportion.

Il ne s'est pas agi de l'affrontement de deux peuples mais d'action de supporteurs béninois surexcités. Une occasion de rappeler que toute violence doit être bannie des stades et que tout acte d'agression doit être sévèrement réprimé. On comprend certes que chaque équipe ait la rage de gagner mais la compétition doit se passer sur le terrain entre les deux équipes et non dégénérer en un affrontement entre supporters.L'Afrique sportive doit réfléchir, avant que ne surviennent des évènements plus graves, au problème de la sécurité dans les compétitions. Et il ne s'agit pas simplement de déployer des forces de l'ordre mais aussi et surtout de diffuser une saine morale du sport.

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !