Amitié sans violence

21/06/2007
Amitié sans violence

Le Togo  et le Bénin sont deux pays frères. Leurs relations sont excellentes et leurs deux Présidents s'entendent dans la plus grande fraternité. Voilà pourquoi ,il faut ramener les incidents qui se sont produits durant le match Togo-Bénin à leur juste proportion.

Il ne s'est pas agi de l'affrontement de deux peuples mais d'action de supporteurs béninois surexcités. Une occasion de rappeler que toute violence doit être bannie des stades et que tout acte d'agression doit être sévèrement réprimé. On comprend certes que chaque équipe ait la rage de gagner mais la compétition doit se passer sur le terrain entre les deux équipes et non dégénérer en un affrontement entre supporters.L'Afrique sportive doit réfléchir, avant que ne surviennent des évènements plus graves, au problème de la sécurité dans les compétitions. Et il ne s'agit pas simplement de déployer des forces de l'ordre mais aussi et surtout de diffuser une saine morale du sport.

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Rentrée judiciaire à Abuja

Cédéao

La Cour de justice de la Cédéao vient d'effectuer sa rentrée judiciaire. L'ambassadeur togolais a salué le rôle joué par cette institution.

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.