Armes à gogo

17/03/2011
Armes à gogo

Tandis que les armes lourdes se font entendre à Abidjan ou en Libye, les pays africains n'arrêtent pas de s'armer. Selon le rapport annuel de l’Institut international de recherche pour la paix (Sipri) de Stockholm sur le commerce des armements, l’Algérie est le premier importateur d’armes en Afrique et le huitième dans le monde pour la période 2006-2010.
Selon ce rapport, l’Algérie a acheté 3 % des armes conventionnelles vendues dans le monde, à égalité avec les Etats-Unis et l’Australie. Au niveau africain, le pays a acquis à lui seul 48 % du total des armes vendues. ce qui représente un coût pour l’année 2007 : de 3,548 milliards de dollars.
Cet important effort financier a permis d’importer 180 tanks, 28 avions, 2 sous-marins et un nombre significatif de systèmes de défense aérienne. La Russie est le principal fournisseur d’Alger. Le voisin marocain est- bien obligé de suivre . Au niveau continental, le Maroc est le  cinquième importateur d'armes, après l'Algérie, le Nigéria et l'Afrique du Sud. Forecast International  rapporte  que le gouvernement marocain « appuie une série d'acquisitions de nouvelles armes qui permettront au pays de maintenir un équilibre des pouvoirs avec l'Algérie voisine ».
On peut regretter que les pays africains qui ont tant de besoins se dispersent dans le surarmement. Mais, avant de le faire, il faut travailler à apaiser les causes de tensions qui incitent les Etats à se livrer à une course aux armements.
Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Partage des ressources

Coopération

L’Autorité du bassin du Mono (ABM) tient depuis vendredi à Lomé sa session ministérielle.

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.