Armes à gogo

17/03/2011
Armes à gogo

Tandis que les armes lourdes se font entendre à Abidjan ou en Libye, les pays africains n'arrêtent pas de s'armer. Selon le rapport annuel de l’Institut international de recherche pour la paix (Sipri) de Stockholm sur le commerce des armements, l’Algérie est le premier importateur d’armes en Afrique et le huitième dans le monde pour la période 2006-2010.
Selon ce rapport, l’Algérie a acheté 3 % des armes conventionnelles vendues dans le monde, à égalité avec les Etats-Unis et l’Australie. Au niveau africain, le pays a acquis à lui seul 48 % du total des armes vendues. ce qui représente un coût pour l’année 2007 : de 3,548 milliards de dollars.
Cet important effort financier a permis d’importer 180 tanks, 28 avions, 2 sous-marins et un nombre significatif de systèmes de défense aérienne. La Russie est le principal fournisseur d’Alger. Le voisin marocain est- bien obligé de suivre . Au niveau continental, le Maroc est le  cinquième importateur d'armes, après l'Algérie, le Nigéria et l'Afrique du Sud. Forecast International  rapporte  que le gouvernement marocain « appuie une série d'acquisitions de nouvelles armes qui permettront au pays de maintenir un équilibre des pouvoirs avec l'Algérie voisine ».
On peut regretter que les pays africains qui ont tant de besoins se dispersent dans le surarmement. Mais, avant de le faire, il faut travailler à apaiser les causes de tensions qui incitent les Etats à se livrer à une course aux armements.
Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.