Bannir la violence

24/03/2014
Bannir la violence

Dans un Etat de droit il existe des principes qui régissent les rapports entre les acteurs politiques :le débat doit remplacer le combat, l'échange des idées doit se substituer à la lutte physique.

Le Togo doit refermer définitivement la page sombre des violences et laisser se dérouler librement le dialogue démocratique.

Ne pas minimiser l'incident

− Koffi Souza

C'est pourquoi il ne faut pas minimiser l'incident dont a été victime Nicolas Lawson le 13 mars 2014. Celui-ci a été agressé à la suite d'une émission qu’il venait d’animer sur les antennes de la radio Kanal Fm. A sa sortie, des jeunes se prétendant mandatés par l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) se sont attaqués à lui parce qu’il avait critiqué Jean-Pierre Fabre. Sans l’intervention de la police et du personnel de la radio, le pire aurait pu arriver.

Dans les mêmes conditions, un directeur de journal a été la victime de graves menaces en raison de l'expression de ses opinions.

Il faut appliquer la rigueur implacable de la loi à tous ceux qui faute de pouvoir convaincre les électeurs cherchent à les contraindre.

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.