Bannir la violence

24/03/2014
Bannir la violence

Dans un Etat de droit il existe des principes qui régissent les rapports entre les acteurs politiques :le débat doit remplacer le combat, l'échange des idées doit se substituer à la lutte physique.

Le Togo doit refermer définitivement la page sombre des violences et laisser se dérouler librement le dialogue démocratique.

Ne pas minimiser l'incident

− Koffi Souza

C'est pourquoi il ne faut pas minimiser l'incident dont a été victime Nicolas Lawson le 13 mars 2014. Celui-ci a été agressé à la suite d'une émission qu’il venait d’animer sur les antennes de la radio Kanal Fm. A sa sortie, des jeunes se prétendant mandatés par l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) se sont attaqués à lui parce qu’il avait critiqué Jean-Pierre Fabre. Sans l’intervention de la police et du personnel de la radio, le pire aurait pu arriver.

Dans les mêmes conditions, un directeur de journal a été la victime de graves menaces en raison de l'expression de ses opinions.

Il faut appliquer la rigueur implacable de la loi à tous ceux qui faute de pouvoir convaincre les électeurs cherchent à les contraindre.

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.