Bénin : le succès de Talon

21/03/2016
Bénin : le succès de Talon

Patrice Talon

Toutes les fées paraissaient s’être penchées sur le berceau du candidat Lionel Zinsou : l’appartenance à une famille franco-béninoise enracinée dans le microcosme politique, une capacité financière incontestable, un carnet d’adresses dans la technostructure mondiale, un lien étroit avec le socialisme gouvernant français notamment via Laurent Fabius, l’appui du président Boni Yahi, la qualité de premier ministre sortant.

Tous ces facteurs qui auraient pu paraitre décisifs n’ont pas permis à Lionel Zinsou de l’emporter. Il a été largement défait au second tour de l’élection présidentielle béninoise et il a sportivement reconnu son échec avant même que les résultats définitifs soient proclamés.

 Les causes de cette défaite sont multiples.

 Lionel Zinsou a pati d’apparaitre comme le continuateur de la politique du président sortant. Le second mandat de Boni Yayi a été ponctué d’échecs, de revirements et de scandales. L’opinion béninoise aspirait à un renouveau et désirait sortir le sortant et non qu’il se perpétue à travers son premier ministre. Le succès de Talon c’est l’échec de Boni Yayi  .

La candidature de Zinsou est apparue également à l’opinion béninoise comme un parachutage par Paris d’un candidat favorable à la défense des intérêts français. On mesure mal dans l’hexagone le rejet par les populations de la politique africaine de la France. Hydre à plusieurs têtes ,celle-ci souffre d’un manque de lisibilité. Lionel Zinsou a supporté le poids de ce divorce idéologique entre les nouvelles élites africaines et les désordres de  la francafrique. 

L’opinion était fière d’un béninois parvenu en France au sommet de la finance.

Retour tardif

Elle n’était pas prête à accepter son tardif retour et à lui reconnaitre la capacité de s’affranchir de ses maîtres français pour servir le Benin en toute indépendance.

L’unité de l’opposition a fait le reste. On sait qu’elle est meurtrière pour le candidat sortant lorsqu’il y a un second tour. Elle s’est cristallisée contre Zinsou dés lors  qu’il était considéré comme le successeur de Boni Yahi.

La richesse et le succès dans les affaires de Patrice Talon ont fait rêver les populations béninoises et leur ont laissé  espérer un miracle économique. C’est là le talon d’A1chille du nouvel élu qui aura à honorer les espoirs qu’il a générés.

Koffi SOUZA

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Un nouveau monde

Tech & Web

Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique, est l’invitée jeudi des Thursday’s Private Afterwork (TPA), 

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.