Bongo et la relation franco-africaine

11/06/2009
Bongo et la relation franco-africaine

Avec la mort du Président Bongo c'est une page de l'histoire franco-africaine qui se ferme.Le Chef de l'Etat  gabonais était, après la mort de Gnassingbé Eyadema du Togo , le dernier des grands dinosaures lié  à la France par une relation quasi-familiale. La France et les pays africains partageaient une même communauté d'intérêts.

Deux éléments sont venus modifier la donne.La reprise du contrôle de la politique africaine par le quai d'Orsay  a banalisé les rapports  franco-africains.

La progression de l'Europe valorise Bruxelles plutôt que Paris.

Dés lors, la nouvelle élite des dirigeants n'est pas hostile à la France mais elle ne se sent plus tenue d'en faire un partenaire exclusif.

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.