Chine-Togo : de l’aide au partenariat

17/02/2011
Chine-Togo : de l’aide au partenariat

La visite au Togo du chef de la diplomatie chinoise, Yang Jiechi, accueilli avec amitié et faste par le président Faure Gnassingbé et Elliott Ohin, le ministre togolais des Affaires étrangères, marque une étape importante dans les relations entre les deux pays frères.
La Chine et le Togo peuvent se targuer d'une amitié ancienne. Dans les circonstances difficiles, le grand frère chinois a toujours su témoigner sa solidarité au peuple togolais.
Après les inondations dévastatrices que notre pays a connues, c'est la Chine qui a construit sous forme de dons, dans des délais rapides, les trois ponts qui ont permis de rétablir l'axe Nord-Sud.On n'oubliera pas non plus la construction de bâtiments de souveraineté comme la Présidence de la République hier, de l'Assemblée Nationale demain.
Mais c'est, aujourd'hui, une nouvelle phase des rapports entre les deux pays qui s'ouvre: le partenariat d'excellence entre deux Etats adultes et liés par une profonde estime partagée. D'un côté, la grande Chine qui vient de s'affirmer comme la seconde économie mondiale. De l'autre, l'entreprenant Togo qui est lancé dans une politique économique active de développement de ses infrastructures et des fondamentaux de son économie.
C'est cette phase nouvelle qu'inaugure la visite du chef de la diplomatie chinoise. Un nouveau partenariat d'excellence est appelé à se développer entre la Chine et le Togo. A n'en pas douter, les retombées pour l'économie togolaise en seront positives.
Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.