Compétence universelle

01/06/2009
Compétence universelle

La communauté internationale s'est émue de la présence au sommet de la Cen-Sad à  Tripoli du président soudanais Omar El Béchir pourtant visé par un mandat d'arrêt international. Cette présence n'a pourtant pas gêné les nombreuses délégations africaines qui participaient  à cette importante réunion. Cela ne veut pas dire qu'elles soutiennent les crimes contre l'humanité ou autres détournements. Mais, les Africains en ont assez d'être les victimes d'une chasse aux sorcières unilatérale. A en croire les médias occidentaux, il n'y aurait de Chefs d'État criminels ou possesseurs de biens mal acquis qu'en Afrique et eux seuls mériteraient d'être indexés et stigmatisés.

A l'évidence, ce n'est pas le cas. Il est donc normal que l'opinion africaine s'indigne de ces mises en cause sélectives. Une simple observation à ce propos. Un des États les plus prompts à défendre une prétendue compétence universelle pour juger les dirigeants africains est la Belgique. Or cet État, si avide à s'occuper des affaires qui ne le concernent pas, se révèle incapable de régler les problèmes internes qui opposent ses communautés wallonne et flamande. 

Que les prétendus vertueux balayent donc en priorité devant leurs portes!

 

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.