Consensus électoral

08/07/2013
Consensus électoral

Alors que la campagne électorale est déjà ouverte et se déroule dans le calme au Togo, certains opposants ont demandé un ultime round de négociations avant de s’engager.

Comme il ne faut jamais refuser un dialogue, le gouvernement s’est engagé dans cette ultime palabre.

En effet, s’il s’agit de rassurer tous les participants sur la sincérité électorale, les gouvernants n’ont rien à craindre et tout à espérer.

S’il s’agit également de permettre à tous ceux qui pont prêché trop longtemps le boycott de justifier leur ralliement à la participation tout est possible.

Il y a cependant une limite à tous ces arrangements : c’est celle de la légalité électorale. On ne peut la violer pour satisfaire les retardataires.

Il est possible de prolonger la campagne de quelques jours et à cette  fin le scrutin se tiendra le 25 juillet. Mais il n’est pas possible de reporter le vote aux calendes grecques.

Le moment est venu pour chacun de s’engager en campagne et de conduire le dialogue avec le peuple qui est le fondement de la démocratie.

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.