Consensus électoral

08/07/2013
Consensus électoral

Alors que la campagne électorale est déjà ouverte et se déroule dans le calme au Togo, certains opposants ont demandé un ultime round de négociations avant de s’engager.

Comme il ne faut jamais refuser un dialogue, le gouvernement s’est engagé dans cette ultime palabre.

En effet, s’il s’agit de rassurer tous les participants sur la sincérité électorale, les gouvernants n’ont rien à craindre et tout à espérer.

S’il s’agit également de permettre à tous ceux qui pont prêché trop longtemps le boycott de justifier leur ralliement à la participation tout est possible.

Il y a cependant une limite à tous ces arrangements : c’est celle de la légalité électorale. On ne peut la violer pour satisfaire les retardataires.

Il est possible de prolonger la campagne de quelques jours et à cette  fin le scrutin se tiendra le 25 juillet. Mais il n’est pas possible de reporter le vote aux calendes grecques.

Le moment est venu pour chacun de s’engager en campagne et de conduire le dialogue avec le peuple qui est le fondement de la démocratie.

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.