Consensus électoral

08/07/2013
Consensus électoral

Alors que la campagne électorale est déjà ouverte et se déroule dans le calme au Togo, certains opposants ont demandé un ultime round de négociations avant de s’engager.

Comme il ne faut jamais refuser un dialogue, le gouvernement s’est engagé dans cette ultime palabre.

En effet, s’il s’agit de rassurer tous les participants sur la sincérité électorale, les gouvernants n’ont rien à craindre et tout à espérer.

S’il s’agit également de permettre à tous ceux qui pont prêché trop longtemps le boycott de justifier leur ralliement à la participation tout est possible.

Il y a cependant une limite à tous ces arrangements : c’est celle de la légalité électorale. On ne peut la violer pour satisfaire les retardataires.

Il est possible de prolonger la campagne de quelques jours et à cette  fin le scrutin se tiendra le 25 juillet. Mais il n’est pas possible de reporter le vote aux calendes grecques.

Le moment est venu pour chacun de s’engager en campagne et de conduire le dialogue avec le peuple qui est le fondement de la démocratie.

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.