Consensus électoral

08/07/2013
Consensus électoral

Alors que la campagne électorale est déjà ouverte et se déroule dans le calme au Togo, certains opposants ont demandé un ultime round de négociations avant de s’engager.

Comme il ne faut jamais refuser un dialogue, le gouvernement s’est engagé dans cette ultime palabre.

En effet, s’il s’agit de rassurer tous les participants sur la sincérité électorale, les gouvernants n’ont rien à craindre et tout à espérer.

S’il s’agit également de permettre à tous ceux qui pont prêché trop longtemps le boycott de justifier leur ralliement à la participation tout est possible.

Il y a cependant une limite à tous ces arrangements : c’est celle de la légalité électorale. On ne peut la violer pour satisfaire les retardataires.

Il est possible de prolonger la campagne de quelques jours et à cette  fin le scrutin se tiendra le 25 juillet. Mais il n’est pas possible de reporter le vote aux calendes grecques.

Le moment est venu pour chacun de s’engager en campagne et de conduire le dialogue avec le peuple qui est le fondement de la démocratie.

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Du bon usage du SIG

Développement

Faute de collaboration entre les différents acteurs, le système d’information géographique (SIG) du Togo n'est pas performant.

ACP-UE : vers des partenariats régionaux

Coopération

Les pays ACP et l’Union européenne devraient débuter dans le courant du mois de septembre les négociations en vue de parvenir à un nouvel accord d’ici 2020.

Ethnique et chic

Culture

Le 10 août prochain, le designer Latif Kérim Dikéni présentera sa nouvelle collection hommes au cours d’une soirée organisée dans un grand hôtel de Lomé.

'Dynamique exceptionnelle vers l’émergence'

Développement

A New York depuis le début de la semaine, le Premier ministre s'est entretenu avec un certain nombre de responsables des Nations Unies