Côte d’Ivoire : le meilleur et le pire

04/11/2010
Côte d’Ivoire : le meilleur et le pire

Le premier tour de l'élection présidentielle en Côte d'Ivoire dont les résultats viennent d'être connus laisse une impression mitigée.
On se réjouira des conditions dans lesquelles le vote ca été organisé et s'est déroulé. Le Conseil de sécurité de l'ONU a remarqué que, s'il y a eu des «irrégularités mineures» dans le déroulement de l'élection, celles-ci n'entachent pas le scrutin. Quant à . Choi Young-jin, représentant spécial de l'ONU dans le pays il a affirmé:
«Le scrutin s'est déroulé dans un environnement pacifique … aucune violation majeure des droits de l'homme n'a été enregistrée ».
Après dix ans de guerre civile larvée, il faut se réjouir de cette situation.
En revanche, des inquiétudes subsistent quant à l'avenir. Le duel qui s'annonce entre Gbagbo crédité de 38,3% des suffrages et Ouattara qui a obtenu 32,08% des votes exprimés n'est pas ordinaire. Il reproduit la ligne de fracture qui divise la RCI entre le Nord musulman et le reste du pays. Les scores de Ouattara dans le fief des anciens- ou toujours -rebelles illustrent sa forte implantation dans cette région et démontrent que les germes de la division sont toujours la bien présents .
Là où il aurait fallu apaiser et panser les plaies, la campagne du second tour va au contraire les raviver.
La communauté internationale doit être vigilante dans cette nouvelle phase pour éviter que l'histoire de la Côte d'Ivoire ne dérape à nouveau.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.