Crimes économiques

17/07/2008
Crimes économiques

Le Togo ne peut rester à l'écart du mouvement international de hausse des matières premières et des denrées alimentaires. Le cas du ciment l'illustre particulièrement ; Le dernier conseil des ministres a du prendre des mesures d'ajustement car, le prix de ce matériau étant plus élevé dans les pays voisins, des spéculateurs en profitaient pour exporter illégalement cet élément essentiel à la construction.

Mais, si d'autres ajustements seront hélas demain nécessaires -par exemple dans le domaine des carburants -, cela ne signifie pas que  la porte soit désormais ouverte aux profiteurs de tous ordres qui cherchent à tirer toujours bénéfice du malheur des autres. Dans les périodes de difficultés économiques, les fraudeurs s'échinent toujours à s'enrichir au détriment de la population. C'est pourquoi les ajustements nécessaires ne comportent aucune tolérance à l'égard des spéculateurs. Le gouvernement a engagé une lutte sans merci contre ces criminels économiques. Il faut qu'ils sachent que la justice sera implacable à l'encontre de tous ceux qui cherchent à « affamer »le peuple.

Koffi SOUZA

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.