Désir de francophonie

27/03/2008
Désir de francophonie

La célébration de la journée de la francophonie ne pouvait laisser les togolais indifférents. Le français est la langue officielle du Togo (article 3 de la Constitution) mais aussi un lien partagé avec la communauté francophone. Les radios et chaînes de télévision francophones sont reçues au Togo ; Internet et les sites de la presse francophones sont très consultés. Mais la francophonie pourrait mieux faire.

Il faut rendre le livre et les journaux francophones mieux accessibles aux bourses togolaises.Il faut renouveler le réseau des relations entre les institutions culturelles de l'espace francophone. Notamment, les liens traditionnels entre les universités togolaises et les universités françaises se sont distendus. Il faut intégrer la francophonie dans la politique des visas pour que tous ceux qui cherchent à approfondir leurs connaissances scientifiques aient le plus libre accès à l'espace français.Le désir de francophonie ne doit pas être compromis par un rideau de fer.

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.