Dialogue ou diktat

05/06/2014
Dialogue ou diktat

Les partis représentés à l’assemblée Nationale viennent de se réunir pendant quinze jours en dialogue sous la haute tutelle apaisante de Monseigneur Barrigah.Alors que certains partis viennent de claquer la porte du dialogue, il est trop tôt pour parler d'échec, il suffit pour cela de se remettre en mémoire quelques principes simples,

Le dialogue est l'essence de la démocratie. Le Togo possède une assemblée démocratiquement élue et le dialogue est constant en son sein.On ne peut fermer la porte de la démocratie parlementaire.

La seconde observation tient dans la notion mê,me de dialogue.Celui-ci n'est ni un simple débat, ni un diktat.Il suppose volonté des acteurs de voir leurs points de vue se rapprocher dans un esprit de conciliation. 

Or certains partis sont arrivés au dialogue qui s'achève avec une position tranchée:changer la constitution pour empêcher le président sortant de se présenter à la prochaine présidentielle en le  frappant d'une inéligibilité rétroactive.

On aurait compris de cette opposition qu'elle demandât des garanties pour une campagne loyale , ouverte et transparente en faveur de son candidat .Il est pour le moins surprenant de la voir vouloir choisir le candidat de la majorité actuelle à la  place de celle-ci.

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.