Education : discuter sans disputer

07/11/2013
Education : discuter sans disputer

Devant le risque de dérapages dus à la grève des enseignants au Togo, le gouvernement a été contraint de fermer provisoirement les établissements scolaires. C’est une mesure provisoire et exceptionnelle qui ne peut être prorogée. C’est donc une dernière occasion pour que chacun mesure l’étendue de ses responsabilités.

Le conflit porte sur la revalorisation du traitement des enseignants. Le gouvernement a conscience que le métier d’enseignant est difficile et qu’il mérite toutes les attentions. Il a montré sa bonne volonté en accordant aux instituteurs et aux professeurs une prime unique d’un montant global de plus de 3 milliards. Mais les syndicats réclament des primes d’éloignement et de logement qui représentent un montant de près de 26 milliards. Cette  demande est impossible à satisfaire compte tenu des contraintes budgétaires qui pèsent sur le Togo.

Dans ces circonstances, une seule considération doit inspirer les partenaires pour trouver une solution : l’intérêt des jeunes qui ne doivent pas voir leur formulation compromise.

La continuité du service public éducatif est la règle majeure qui doit ramener chacun à la raison,

Les discussions doivent se poursuivre dans la sérénité et hors de la pression. Il faut discuter raisonnablement sans disputer ou paralyser.

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.