Europe-Afrique en sommet

31/03/2014
Europe-Afrique en sommet

Cette semaine se tient  à Bruxelles les 2 et 3 avril 2014 le 4e Sommet entre l'UE et l'Afrique.  Il réunit les dirigeants africains et les dirigeants de l'UE, ainsi que les hauts responsables des institutions de l'UE et de l'Union africaine. Rassemblés autour du thème "Investir dans les personnes, pour la prospérité et pour la paix", les participants discuteront de différents sujets, dont la paix, la sécurité, les investissements, les changements climatiques et les migrations.

Le sommet de 2014 sera l'occasion de jeter un nouveau regard sur le partenariat UE‑Afrique, de mettre en avant certains des résultats obtenus et d'étudier de nouveaux domaines de coopération future.

L'accord de Cotonou est l'un des principaux cadres dans lesquels s'inscrivent les relations entre l'UE et l'Afrique; il a été adopté en 2000 pour remplacer la convention de Lomé de 1975, qui liait l'UE et les pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (les pays dits ACP).

L'accord de Cotonou a pour but d'établir un partenariat complet, reposant sur trois piliers: la coopération au développement, la coopération économique et commerciale, la dimension politique.

Son objectif central est la réduction et, à terme, l'éradication de la pauvreté, conformément aux objectifs de développement durable et d'intégration progressive des pays ACP dans l'économie mondiale.

Combler l'écart de développement entre l'Afrique et l'Europe

- Dans le cadre du 10e Fonds européen de développement (2008‑2013), l'UE a déjà engagé près de 12 milliards d'euros en faveur des pays africains.

- Selon les données de l'OCDE, l'UE a octroyé aux pays africains en 2011 un montant de 25,3 milliards d'euros au titre de l'aide publique au développement (APD), ce qui représente plus de la moitié du total de l'APD destinée à l'Afrique.

- Les dix principaux donateurs d'aide en faveur de l'Afrique sont tous des pays européens, l'Irlande occupant la première place (81 % du montant total de son aide allant à l'Afrique), suivie de la Belgique (77 %), du Portugal (73 %) et de la France (63 %).

L’objectif essentiel est de combler l'écart de développement entre l'Afrique et l'Europe grâce à une coopération économique plus étroite et à la promotion sur les deux continents d'un développement durable n'excluant personne. Le partenariat Afrique-UE définit les orientations stratégiques à long terme entre l'UE et l'Afrique, sur la base de valeurs partagées et de principes communs. Ce partenariat constitue aussi le cadre politique général définissant les relations UE-Afrique.

Au moment où plusieurs pays africains sont déstabilisés par le terrorisme et les rébellions régionalistes, il est important que l’Europe et l’Afrique  réaffirment leur adhésion à des valeurs communes.

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.