Faire reculer le sida

01/07/2010
Faire reculer le sida

Malgré tous les efforts destinés à développer les politiques de prévention, le SIDA se développe dans le monde :300 nouvelles infections par heure . 2,7 millions de personnes ont contracté le virus en 2008..33 millions de personnes sont infectées, dont les deux tiers en Afrique subsaharienne.

Près de 60 millions de personnes ont été infectées par le VIH depuis les années 1980, et 25 millions en sont mortes. On ne prévoit pas à une échéance prévisible de vaccin efficace. C'est pourquoi la conférence internationale sur la pandémie qui se tiendra à Vienne du 18 au 23 juillet aura à se pencher sur une stratégie nouvelle pour enrayer les progrès du VIH.
Celle-ci repose sur deux piliers. Tout d'abord, un dépistage de masse car la connaissance permet de limiter la dissémination et de commencer les traitements quand il est encore temps. D'autre part, l'administration des antirétroviraux le plus vite possible pour un traitement plus efficace et parce qu'ils réduisent les risques de la contagion. Mais cette politique coûte cher et il faudra que l' on aide' les pays les plus pauvres à la mettre en œuvre.
Tout ceci doit s'accompagner d'un développement de la politique de prévention. On ne connait pas pour l'instant de traitement permettant la guérison. Mieux vaut donc prévenir que soigner.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.