Faire savoir, savoir-faire

28/06/2010
 Faire savoir, savoir-faire

L'art du gouvernement a ses règles contraignantes et précises. Le pouvoir promet à ses électeurs l'action. Il doit faire. Voilà pourquoi, il définit des programmes qui seront la partition de l'action.
Mais, dans ce domaine, la discrétion et la sobriété ne sont pas de mise. Le gouvernement doit faire savoir c'est-à-dire communiquer. Pour faire comprendre aux électeurs son action, pour valoriser ses réalisations.
Certes la communication ne peut tenir lieu d'action mais une action sans communication est comme un moteur sans électricité.
Enfin, l'habileté d'un gouvernement se mesure dans son savoir-faire, une alchimie complexe faite de méthode, de moyens, de choix du moment. Telle réforme sera acceptée par l'opinion en certaines circonstances et rejetée à d'autres moments.
Montesquieu au positif, Machiavel au négatif ont tenté de théoriser l'art politique. Mais la politique ne se laisse pas emprisonner dans des lois.Elle est à l'image de la vie multiforme et changeante.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.

Victoire de Prinz Lorenzo

Sport

Le boxeur togolais Prinz Lorenzo s'est imposé vendredi soir à Kara face au Bosniaque Milos Janjani.

Promotion de la culture de la transparence

Coopération

L'UE a annoncé vendredi le financement d’un nouveau programme de développement pour la préfecture d’Anié (région des Plateaux).

Akwaba !

Sport

4.000 sportifs et artistes venus de près de 80 pays participent à partir de vendredi aux VIIIe Jeux de la Francophonie à Abidjan.