Faire savoir, savoir-faire

28/06/2010
 Faire savoir, savoir-faire

L'art du gouvernement a ses règles contraignantes et précises. Le pouvoir promet à ses électeurs l'action. Il doit faire. Voilà pourquoi, il définit des programmes qui seront la partition de l'action.
Mais, dans ce domaine, la discrétion et la sobriété ne sont pas de mise. Le gouvernement doit faire savoir c'est-à-dire communiquer. Pour faire comprendre aux électeurs son action, pour valoriser ses réalisations.
Certes la communication ne peut tenir lieu d'action mais une action sans communication est comme un moteur sans électricité.
Enfin, l'habileté d'un gouvernement se mesure dans son savoir-faire, une alchimie complexe faite de méthode, de moyens, de choix du moment. Telle réforme sera acceptée par l'opinion en certaines circonstances et rejetée à d'autres moments.
Montesquieu au positif, Machiavel au négatif ont tenté de théoriser l'art politique. Mais la politique ne se laisse pas emprisonner dans des lois.Elle est à l'image de la vie multiforme et changeante.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.

L'évènement digital de la rentrée

Tech & Web

Le Togo a amorcé sa révolution numérique. L’essor de la sphère digitale, synonyme de développement économique et social, est incontournable.