Faure Gnassingbé : des vœux pour 2015 d’une haute élévation

01/01/2015
Faure Gnassingbé : des vœux pour 2015 d’une haute élévation

Le président Faure Gnassingbé

C’est un message majeur et d’une haute élévation que le président Faure Gnassingbé a adressé à la nation togolaise à l’occasion du nouvel an.

Trois caractéristiques marquent cette allocution

Tout d’abord , le souci du concret. Les  vœux de nouvel an sont souvent incantatoires et détachés du réel. Le président togolais a lui voulu assurer ses compatriotes de la volonté de changer leur destinée. L’objectif est de frayer un chemin plus prometteur un Togo où il fait mieux vivre pour tous les citoyens.

Le chef de l’Etat a remarqué que sept mois seulement après sa mise en œuvre, le premier produit du Fonds National de la Finance Inclusive baptisé « Accès des pauvres aux services financiers » a permis de toucher plus de 300,000 personnes sur l’ensemble des préfectures que compte le pays. Cet effort sera poursuivi en 2015 il visera les agriculteurs et les jeunes. Pour ce qui concerne les jeunes, bien souvent, ils ont appris un métier mais peinent, faute de moyens financiers, à lancer une activité génératrice de reve1onus.
Le FNFI mettra à leur disposition un nouveau produit adapté à leurs besoins. De même le secteur informel qui occupe une aussi grande place dans l’économie sera aidé et soutenu.

Le deuxième axe de l’intervention du chef de l’Etat concerne le maintien et le développement de la cohésion nationale. « Je souhaite que chaque Togolaise et chaque Togolais, quelle que soit son appartenance politique prenne, au seuil de cette nouvelle année la juste mesure des enjeux auxquels le pays est aujourd’hui confronté. L’heure est venue de nous ressouder autour des valeurs essentielles qui nous guident depuis toujours : la paix, la cohésion nationale le progrès économique et social, la modernité pour le Togo. » Cet objectif suppose que le Togo vive dans le calme et la sérénité loin des agitations identitaires ou des égoïsmes  particularistes. La sécurité seule permet d’assurer aux citoyens la paix et la sérénité.

Le troisième axe du message présidentiel  est sans doute le plus important .Le Togo ne doit pas s’enfoncer dans l’immobilisme. Il doit être ouvert à la société moderne et à ses changements. Alors que des propositions diverses sont faites sur la réforme des institutions, le président de la République prend la tête de file des réformateurs et annonce qu’il va ouvrir un vaste champ de réformes politiques en profondeur, dans le but de consolider l ’ ancrage démocratique et le processus de réconciliation nationale.

A cet effet, et conformément à la huitième recommandation du Rapport de la Commission Vérité Justice et Réconciliation qui souligne la nécessité de régler la question des réformes institutionnelles dans le cadre d’une réflexion approfondie sur l’adaptation du modèle en vigueur dans notre pays à nos réalités sociologiques, une commission de réflexion sur les réformes politiques sera mise en place. Cette commission sera composée d’historiens, de personnalités politiques, de juristes, de sociologues et de représentants de la société civile.

Sa mission consistera à proposer dans les meilleurs délais et conformément à l’approche préconisée par la CVJR, un texte de réforme politique, de réforme institutionnelle et constitutionnelle qui tient compte de notre histoire, reflète nos réalités et répond aux aspirations les plus profondes des Togolaises et des Togolais.

Alors que le débat sur les institutions a tendance à s’enfoncer dans des voies de traverse, le chef de l’état le ramène à sa juste dimension : donner au peuple togolais des institutions modernes qui tiennent compte de son histoire et  de sa sociologie,

S’il n’a pas annoncé sa candidature à la prochaine présidentielle, Faure Gnassingbé  a tracé le chemin qui doit conduire à une élection transparente et apaisée .Les  voies de l’avenir sont ouvertes.

 

Koffi SOUZA

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Un nouveau monde

Tech & Web

Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique, est l’invitée jeudi des Thursday’s Private Afterwork (TPA), 

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.