Fidélité et mutation

08/02/2010
Fidélité et mutation

Au moment où le Togo célèbre dans le recueillement, le cinquième anniversaire de la mort d’Eyadema, deux interrogations se font jour.
La première concerne le bilan de l’action du Général : négative pour les uns, fondatrice pour les autres. Nul ne peut nier cependant que le Togo moderne doit beaucoup au père de la Nation. Il a donné au Togo des structures d’Etat solides qui ont résisté aux tempêtes. Pour le reste, l’histoire jugera.
La seconde concerne l’action de son successeur l’actuel Président, Faure Gnassingbé. Comme chacun jugeait l’action de Georges Pompidou au thermomètre de la pensée du Général de Gaulle, les observateurs sont tentés d’apprécier la politique du chef de l’Etat par rapport à ce qu’aurait fait le Général Eyadema et d’évaluer son degré de fidélité à son illustre prédécesseur.
C’est une absurdité. Nul ne peut prédire ce qu’aurait fait Eyadema. Celui-ci avait coutume de comparer la politique à un caméléon qui doit s’adapter à un terrain changeant. Les sociétés évoluent, leurs problèmes aussi.
La modernisation est une nécessité. Pendant ces cinq dernières années, Faure Gnassingbé a adapté les structures de l’Etat aux exigences du vingt unième siècle.
L’immobilisme aurait pu lui être reproché. Il doit, au contraire, être félicité pour les changements accomplis : ils sont la meilleure des fidélités à la mémoire d’Eyadema.
Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.

Faussaires expérimentés sous les verrous

Faits divers

Plusieurs centaines de cartes d’identité, de passeports et de nombreux documents administratifs togolais et étrangers ont été saisis par la police.

Il faut parfois savoir faire des concessions

Justice

Le Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT) a salué mardi la grâce présidentielle en faveur de 45 manifestants de l'opposition.