Fin de campagne

23/04/2015
Fin de campagne

Respect du résultat de l’expression des suffrages

La campagne électorale qui s’achève a été marquée par le calme et la sérénité. Les candidats ont pu faire librement campagne sur toute l’étendue du territoire. Ils ont bénéficié dans des conditions  égales  des moyens de l’Etat.

Le choix est à présent dans les mains des électeurs. Il leur faut se déterminer pour la poursuite de la modernisation du Togo sous  la conduite du président sortant ou pour la rupture en donnant le pouvoir à l’opposition.

Dans une de ses dernières interventions Faure Gnassingbé a fixé l’objectif à poursuivre durant ce prochain quinquennat. ‘’Un Togo plus accueillant et plus fraternel où chaque citoyen reçoit en retour de ses efforts le meilleur de l’Etat dans la paix et la sécurité : telle doit être la ligne de force de la nouvelle ère qui s’ouvrira grâce à votre vote.’’

L’opposition divisée a plus de mal à dégager un horizon clair et à définir un programme.  Inquiète sur son aptitude à gagner l’épreuve électorale, elle a contesté les listes électorales et les modes de transmission des résultats 

Dans une lettre au président de la République Jean-Pierre Fabre va même jusqu’à fustiger  des manquements qui appellent à la violence.

Le moment est venu de rappeler à tous et à chacun la règle intangible de l’élection dans un Etat de droit : le vote et le dépouillement dans le calme et la sérénité et le respect du résultat de l’expression des suffrages.

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.