G 20 moins l'Afrique

13/11/2008
G 20 moins l'Afrique

Les dirigeants du G20 qui rassemble sept économies avancées  (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Italie, Japon et  Royaume-Uni), l'Union européenne et les principaux pays émergents  (Afrique du Sud, Arabie saoudite, Argentine, Australie, Brésil,  Chine, Corée du Sud, Inde, Indonésie, Mexique, Russie et Turquie), vont se réunir samedi à Washington pour discuter de la crise  financière internationale.

Malgré ses demandes, l'Union africaine ne figurera pas parmi les invités. Pourtant , le président congolais Denis Sassou Nguesso, qui avait estimé mercredi "inacceptable" que l'Afrique ne soit pas invitée au sommet avait été mandaté par huit chefs d'Etat africains pour se rendre au sommet. Il avait, à juste titre, souligné que l'invitation faite à l'Afrique du Sud n'était pas suffisante celle-ci étant conviée, non pas au nom de l'Afrique, mais en tant que pays émergent. Cette absence de considération pour les pays africains qui sont les premiers à souffrir des effets de la mondialisation et de la crise financière n'est que le reflet d'une société internationale qui, comme l'ONU, s'est construite pour l'essentiel après la seconde guerre mondiale à une époque où la plupart des pays africains n'avaient pas encore accédé à l'indépendance et étaient représentés par leurs tuteurs coloniaux.

C'est une vision dépassée du monde qui doit être révisée  .

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.

Aucune coupure sur le réseau Moov

Tech & Web

Pas de perturbations sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, contrairement à ce qu’ont affirmé les médias.

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.