Gagner la paix

05/09/2011
Gagner la paix

Alors que la guerre en Libye n’est pas encore achevée et que l’OTAN continue ses frappes, s’est tenue à Paris une conférence associant les partenaires du CNT le nouveau pouvoir libyen. C’est que l’enjeu est crucial. Il s’agit de reconstruire un état unitaire sur les décombres du système de Kadhafi qui n’est pas encore totalement détruit.

L’appel à la concorde et à l’union est particulièrement nécessaire dans ce pays qui rassemble une myriade de tribus toutes tentées par les mirages de la sécession. Cette recherche de consensus ne doit exclure personne y compris les partisans de l’ancien Guide si on ne veut pas laisser se développer une période d’instabilité à l’irakienne.

L’union africaine trop négligée par les occidentaux dans ce dossier a son mot à dire et sin expérience à mettre à disposition, L’absence à Paris des présidents sud-africains et nigérian, Zama et Goodluck sonne comme un avertissement de tous ceux qui n’ont pas accepté l’opération militaire occidentale. C’est ce qu’exprime avec quelque brutalité le Nouveau Courrier de Côte d’Ivoire : « Hier nation liquide, dont le fonds souverain allait sauver Uni crédit, première banque italienne, de la banqueroute, la Libye est aujourd’hui un Etat mendiant paradoxal, qui supplie des Etats quasiment en faillite de lui rétrocéder un peu de son argent. La Libye est sous curatelle occidentale. . Et ses tuteurs sont sadiques : ayant créé eux-mêmes les conditions de son irresponsabilité, ils comptent désormais bien la lui reprocher pour conserver entre leurs mains son fabuleux trésor » Le spectre d’une Afrique en voie de recolonisation inquiète.

Il a été peut-être nécessaire que l’Occident intervienne un temps en Libye. Cette page doit être tournée pour que se reconstruise l’indépendance libyenne.

Koffi Souza 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.