Gouvernance en Afrique : le Togo progresse

07/10/2015
Gouvernance en Afrique : le Togo progresse

Mo Ibrahim

21 des 54 pays africains ont vu leur gouvernance se détériorer depuis 2011, dont cinq des dix pays en tête du classement, selon le classement 2015 de la fondation Mo Ibrahim.

Les pays majeurs semblent marquer le pas", a noté Mo Ibrahim, président de la Fondation.

L'Ile Maurice reste en tête du classement, suivie du Cap-Vert, du Botswana .Ces trois pays ont tous enregistré au cours des quatre dernières années un déclin de leur niveau global de gouvernance. L'Afrique du Sud arrive 4ème sur 54. La Somalie arrive dernière (8,5/100) devant le Soudan du Sud (19,9/100) et la Centrafrique (24,9/100).

Seuls six pays ont enregistré une amélioration dans chacune des quatre catégories: la Côte d'Ivoire, le Maroc, le Rwanda, le Sénégal, la Somalie et le Zimbabwe.

Une note d'espoir cependant: les dix pays ayant enregistré la plus forte progression de leur niveau global de gouvernance ces quatre dernières années représentent presque un quart de la population du continent.

Cinq de ces pays, le Sénégal (9e), le Kenya (14e), le Maroc (16e), le Rwanda (11e) et la Tunisie (8e), figurent déjà parmi les 20 premiers pays, ce "qui permet de s'interroger sur la probabilité de les voir devenir les prochaines grandes puissances du continent", se félicite la fondation.

Mo Ibrahim, milliardaire homme d'affaires soudanais d’origine et naturalisé britannique, a revendu en 2005 son entreprise de téléphonie mobile Celtel, avant de créer en 2006 sa fondation, basée à Londres, qui a pour mission de promouvoir la bonne gouvernance sur le continent africain.

« Il est remarquable que cinq des dix États de tête voient leurs performances reculer notamment en raison de l’environnement des affaires car leur solidité bancaire et leurs procédures douanières se dégradent, commente Nathalie Delapalme, directrice exécutive de la Fondation Mo Ibrahim. Le développement humain continue à progresser tiré par la santé ; toutefois, il y a un souci du côté de l’éducation qui s’améliore en qualité, mais qui débouche toujours difficilement sur un emploi ».

Parmi les pays qui améliorent le plus leur gouvernance globale, on trouve la Tunisie, le Maroc, Madagascar, le Togo et le Zimbabwe ». À noter que le Maroc se hisse à la troisième place africaine  des économies dont le développement est le plus « soutenable » du continent.

La Fondation Mo Ibrahim publiera, en février 2016, un autre étalon permettant d’apprécier les avancées de l’Afrique et de donner le bon exemple : le prix du gouvernant qui a fait du bien à son peuple et qui a quitté ses fonctions dans le respect de la Constitution. 

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.