Grandes villes, les pires et les meilleures

13/12/2012
Grandes villes, les pires et les meilleures

La société de consultant américaine Mercer vient d’établir un classement des villes les plus agréables à vivre et des Cités repoussoirs.

Au premier rang de ces dernières, on trouve Port au Prince en Haïti ravagée par la misère, les tremblements de terre et les inondations et dont les infrastructures sont pitoyables avec un déficit d’énergie, d’eau et de moyens de transport. Bagdad la suit avec la persistance de la violence : pas moins de 2000 personnes en ont été les victimes dans l’année.

Vienne est en revanche la Cité qui offre la meilleure qualité de vie tandis que Singapour dispose des meilleures infrastructures. On remarquera que les villes de l’Europe du nord sont les mieux classées. Les villes suisses et allemandes sont distinguées tandis que les grandes cités américaines ou françaises ne sont ni au palmarès ni au tableau d’horreur.

Plusieurs villes africaines pâtissent de leurs infrastructures défaillantes et offrent de mauvaises conditions de vie à leur population.

Cependant ce classement soulève une objection fondamentale. Il repose sur le mode de vie occidental et n’évalue pas le bonheur que les citoyens retirent de leur vie dans la Cité.

A cet égard, le sourire des citadins africains en dit plus sur leur joie de vivre que les mines renfrognées des habitants des villes distinguées par Mercer.

Koffi SOUZA

En photo : la ville de Johannesburg ; au premier plan le pont Nelson Mandela

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Hanoukopé aura sa Bluezone

Tech & Web

Une seconde BlueZone, après celle de Cacaveli, verra prochainement le jour à Hanoukopé, un quartier de Lomé.

Grenade lacrymogène tirée par accident à Lomé

Faits divers

Un commissaire et un fonctionnaire de police ont été sanctionnés après un incident survenu mercredi dans la capitale.

Adebayor est bien dans ses baskets

Sport

Adebayor semble très heureux dans son nouveau britannique. C’est ce qu’il a confié mercredi au Sun. 

Les crocodiles disent merci à la Banque mondiale

Environnement

La retenue d’eau de Boadé (Nord-Togo) est menacée. La Banque mondiale se mobilise pour protéger ce site essentiel pour les populations riveraines.