Grève du sexe en absurdie

28/08/2012
Grève du sexe en absurdie

Josépha avait depuis longtemps cessé de plaire. Elle ne lésinait  pourtant pas dans l’affichage de ses atours : corsage échancré, jupe de plus en plus courte, maquillage outrancier. Mais, rien n’y faisait. Aucune de ses relations n »n’acceptait de passer à l’acte avec elle. Ses traits ravagés par l alcool, ses yeux gonflés de cernes, la graisse qui retombait sur ses mollets  n’incitaient pas les hommes à partager sa couche.

Faute d’amour, Josépha s’était réfugiée dans l’action politique. Elle rêvait d’obtenir par la puissance ce qu’elle était hors d’état d’obtenir par la séduction. Ses discours étaient d’autant plus enflammés que son charme échouait. Elle espérait marquer les esprits faute de pouvoir enflammer les corps. Mais rien n’y faisait. Pendant qu’elle s’épuisait dans les marches et  les conciliabules, elle voyait les midinettes  du parti faire les 400 coups .La pire des jalousies se développait en elle.

C’est alors qu’une idée traversa son esprit frustré.  Elle allait jouer un bon tour à ses copines. Elle lança l’idée que les femmes devaient, par patriotisme, faire la grève du sexe. Elle imaginait ainsi interdire aux autres les plaisirs dont elle était privée. Elle pensait avoir ainsi mis en pratique une idée géniale pour enfin refuser aux autres les jouissances qui lui manquaient tant.

Elle fut très surprise de constater quez seule là dérision accueillit sa proposition. Les midinettes du parti se dirent que personne ne viendrait vérifier sous leurs oreillers. Quant aux hommes, ils trouvèrent là un bon prétexte pour refuser les énièmes sollicitations de Josépha.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).