Hospitalité oui, compromission, non

22/02/2007
Hospitalité oui, compromission, non

Le Togo est un pays ouvert. De nombreux étrangers y sont accueillis avec sympathie et respect et bénéficient, comme les Togolais, de toutes les protections de l'Etat de droit. Cette hospitalité est une tradition nationale et notre pays n'entend pas s'en départir. Mais, il ne faut pas confondre ouverture et faiblesse. La loi togolaise s'impose à tous et les étrangers y sont soumis comme tous les citoyens.

Le Togo ne peut en aucun cas servir de havre à la criminalité organisée ou à la délinquance. Il ne peut tolérer des comportements déviants ou frauduleux Il ne peut accepter des étrangers sans titres de séjour ou permis d'exercer une activité industrielle ou commerciale. Il ne peut davantage admettre que des étrangers se placent en marge de la loi fiscale et développent des comportements frauduleux pour échapper à l'impôt. La loi sera appliquée avec rigueur à tous et rien ne fera reculer le pouvoir dans cette volonté de soumettre tous et chacun à l'Etat de droit.

De même qu'il ne faut pas assimiler vitesse et précipitation, il ne faut pas confondre hospitalité et compromission.

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.

Inimaginable

Faits divers

Trois trafiquants togolais d’organes humains ont été arrêtés et présentés mardi à la presse. Ils avaient kidnappé un jeune de 14 ans.