Hospitalité oui, compromission, non

22/02/2007
Hospitalité oui, compromission, non

Le Togo est un pays ouvert. De nombreux étrangers y sont accueillis avec sympathie et respect et bénéficient, comme les Togolais, de toutes les protections de l'Etat de droit. Cette hospitalité est une tradition nationale et notre pays n'entend pas s'en départir. Mais, il ne faut pas confondre ouverture et faiblesse. La loi togolaise s'impose à tous et les étrangers y sont soumis comme tous les citoyens.

Le Togo ne peut en aucun cas servir de havre à la criminalité organisée ou à la délinquance. Il ne peut tolérer des comportements déviants ou frauduleux Il ne peut accepter des étrangers sans titres de séjour ou permis d'exercer une activité industrielle ou commerciale. Il ne peut davantage admettre que des étrangers se placent en marge de la loi fiscale et développent des comportements frauduleux pour échapper à l'impôt. La loi sera appliquée avec rigueur à tous et rien ne fera reculer le pouvoir dans cette volonté de soumettre tous et chacun à l'Etat de droit.

De même qu'il ne faut pas assimiler vitesse et précipitation, il ne faut pas confondre hospitalité et compromission.

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.

L'évènement digital de la rentrée

Tech & Web

Le Togo a amorcé sa révolution numérique. L’essor de la sphère digitale, synonyme de développement économique et social, est incontournable.