Impatiences

05/03/2008
Impatiences

Le Togo subit comme toutes les autres Nations les conséquences de l'augmentation du prix du pétrole et de l'alimentation. Mais  notre situation est spécifique. Durant toute la période d'interruption de la coopération la population a accepté avec stoïcisme de se serrer la ceinture. Les annonces successives des attributions de crédits résultant de la reprise de la coopération ont pu faire croire qu'il y avait du grain à moudre alors qu'il s'agit de dossiers qui mettront de longs mois à mûrir avant d'aboutir au mandatement effectif des crédits.

Les impatiences sont grandes. Le gouvernement est dans la situation difficile où il doit tout à la fois convaincre les bailleurs de fonds du sérieux de sa gestion et expliquer aux travailleurs qu'on ne peut distribuer que ce que l'on a. Pourtant, la relance est là, le bâtiment et le commerce redécollent et la population commence à bénéficier de ce frémissement.

Voilà pourquoi, il faut raison garder et ne pas céder aux provocations de ceux qui cherchent à transformer les impatiences en révolte.

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.