Instabilité au Sahel

04/11/2011
Instabilité au Sahel

Le conflit libyen a créé une zone d’instabilité en Afrique.

La dissémination des armes est particulièrement préoccupante. Quatre pays de la zone du Sahel (Mauritanie, Mali, Algérie, Niger) ont mis en place une cellule sécuritaire composée d’experts en armements pour suivre le mouvement de circulation des armes en provenance de la Libye. 

On pense que  800.000 à 1 million d’armes légères sont en circulation clandestine dont des missiles sol-air, des fusils mitrailleurs de fabrication coréenne, des roquettes anti-char, des pistolets automatiques, de l’artillerie lourde. Selon le Washington Post, les officiels américains craignent que des lance-roquettes anti-aériens ne tombent dans les mains de terroristes susceptibles de s’en servir contre les avions de tourisme survolant l’Afrique du Nord et le Proche Orient : « Le gouvernement libyen avait jusqu’à 20.000 missiles de ce type et les entrepôts ont été pillés dans le chaos du soulèvement libyen » écrit le journal. 

Le Polisario et la branche africaine de Al Quaïda (Aqmi : Al‑Qaïda au Maghreb Islamique) tirent profit de l’instabilité régionale générée par la crise libyenne. Deux Espagnols, une femme et un homme, et une Italienne, membres d'une ONG, ont été enlevés à Hassi Rabuni, près de Tindouf dans le sud-ouest algérien, une zone qui abrite des camps de réfugiés sahraouis contrôlés par le Front Polisario.

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Taieb Fassi Fihri (photo), a renouvelé l'engagement de son pays à "œuvrer" avec les pays voisins pour la libération de trois coopérants européens enlevés en Algérie le 23 octobre. S'exprimant devant le Parlement ans le cadre d'une question orale concernant les « provinces du sud du royaume » M. Fassi Fihri a dénoncé cet « acte lâche » en exprimant la « forte solidarité du Maroc avec les familles des otages ».

Le ministre marocain a en outre estimé que l'Algérie a une « responsabilité » dans cette affaire car elle assume la « responsabilité de protéger les personnes qui vivent sur son territoire ».

 Aucune compromission avec le terrorisme ne doit être tolérée.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.