Inventer la démocratie africaine

03/09/2009
Inventer la démocratie africaine

A l'évidence,  un demi-siècle après les indépendances, la démocratie africaine reste à inventer. Au lendemain de la décolonisation, le système politique reposait sur des leaders charismatiques s'appuyant sur un parti unique qui constituait le creuset de la Nation.

Puis, se sont imposés progressivement la démocratie pluraliste et le principe majoritaire. Cette transposition de la démocratie occidentale a été la source de conflits et de déchirements. Le gouvernement des majorités laisse les minorités dans la frustration. Voici qu'aujourd'hui on recherche d'autres formules comme le partage du pouvoir entre la majorité et l'opposition. La solution adoptée non sans mal au Kenya est proposée aujourd'hui pour Madagascar.Il reste à inventer de nouvelles règles pour la démocratie africaine qui permettent l'association de tous au pouvoir sans porter atteinte à la nécessaire autorité de l'Etat.

 

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation. 

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.