Inventer la démocratie africaine

03/09/2009
Inventer la démocratie africaine

A l'évidence,  un demi-siècle après les indépendances, la démocratie africaine reste à inventer. Au lendemain de la décolonisation, le système politique reposait sur des leaders charismatiques s'appuyant sur un parti unique qui constituait le creuset de la Nation.

Puis, se sont imposés progressivement la démocratie pluraliste et le principe majoritaire. Cette transposition de la démocratie occidentale a été la source de conflits et de déchirements. Le gouvernement des majorités laisse les minorités dans la frustration. Voici qu'aujourd'hui on recherche d'autres formules comme le partage du pouvoir entre la majorité et l'opposition. La solution adoptée non sans mal au Kenya est proposée aujourd'hui pour Madagascar.Il reste à inventer de nouvelles règles pour la démocratie africaine qui permettent l'association de tous au pouvoir sans porter atteinte à la nécessaire autorité de l'Etat.

 

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.