Inventer la démocratie africaine

03/09/2009
Inventer la démocratie africaine

A l'évidence,  un demi-siècle après les indépendances, la démocratie africaine reste à inventer. Au lendemain de la décolonisation, le système politique reposait sur des leaders charismatiques s'appuyant sur un parti unique qui constituait le creuset de la Nation.

Puis, se sont imposés progressivement la démocratie pluraliste et le principe majoritaire. Cette transposition de la démocratie occidentale a été la source de conflits et de déchirements. Le gouvernement des majorités laisse les minorités dans la frustration. Voici qu'aujourd'hui on recherche d'autres formules comme le partage du pouvoir entre la majorité et l'opposition. La solution adoptée non sans mal au Kenya est proposée aujourd'hui pour Madagascar.Il reste à inventer de nouvelles règles pour la démocratie africaine qui permettent l'association de tous au pouvoir sans porter atteinte à la nécessaire autorité de l'Etat.

 

Koffi Souza

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine. 

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.