Irréalisable ou infalsifiable

18/01/2007
Irréalisable ou infalsifiable

L'accord qui vient de se réaliser à Ouagadougou sur les modalités d'organisation du scrutin est important. Il manifeste la poursuite de la préparation consensuelle des élections et incarne à ce titre l'esprit de l'Accord politique global.

Un point mérite pourtant de retenir l'attention : l'exigence de cartes d'électeurs comportant la photo de l'électeur. Ce débat a été présenté à tort comme une lutte entre les partisans de la transparence et les fraudeurs potentiels. C'est une vue erronée. Le débat se situait plutôt entre ceux qui souhaitaient une organisation rapide du scrutin et ceux qui veulent en réalité le renvoyer aux calendes grecques préférant porter leurs efforts sur les présidentielles plutôt que sur les législatives. 

Car il est évident que la mise en Œuvre de cartes avec photo sera source de lourdeur et de lenteur.

 

Que l'on fasse alors une mise en garde aux zélateurs de la photo Il ne faudra pas que demain ils viennent se plaindre si de nombreux électeurs sont privés des urnes par cette exigence extrême. Il ne faudra pas également que demain ils viennent demander le report du scrutin parce que par leur faute sa préparation a été alourdie

 

Koffi Souza

© L'Union du 19 janvier 2007

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.